Peut-on réver en couleurs ?: Rêver en couleur

> > Peut-on réver en couleurs ? ; écrit le: 17 février 2013 par imen modifié le 27 septembre 2019

Certains d’entre nous assurent rêver en couleurs, d’autres en noir et blanc. Ou en gris. Ou en couleurs un jour, en noir et blanc le lendemain. Rêve-t-on en couleurs ou en noir et blanc? Nul ne le sait! Et comment le saurait-on? L’exploration du cerveau se limite à l’enregistrement de son activité électrique. En laboratoire, scanners, IRM et élec­troencéphalogrammes repèrent le début du sommeil para­doxal (le rêve) et suivent sa progression, mais ces appareils ne peuvent pas représenter graphiquement le rêve. Les neurologues qui se penchent sur la question de la « chromie » du rêve en sont donc réduits à faire confiance à la mémoire des sujets qu’ils étudient. Or, la mémoire des rêves n’est pas des plus sûres: pour preuve, certains disent même ne jamais se souvenir de leurs rêves…

La seule façon de vérifier un tant soit peu si l’on rêve en couleurs, c’est donc de savoir, au moins, si l’on mémo­rise les couleurs. Le procédé est assez simple. Après avoir présenté à des hommes et des femmes des photos de sujets identiques, l’une en couleurs, l’autre en noir et blanc, on leur demande de les décrire une à une par quelques mots, en n’employant aucun adjectif… coloré. Le drap photographié ne doit pas être rouge ou noir, par exemple, mais une simple représentation de l’objet « drap ». Les descriptions sont enregistrées, puis, après un laps de temps, sont réécoutées par ceux et celles qui les ont faites. À partir de ces descriptions, on leur demande alors de retrouver les images concernées et de dire si celles-ci étaient en couleurs, ou en noir et blanc. Or, dans la plupart des cas, hommes et femmes confon­dus mettent plus souvent de la couleur à des images en noir et blanc qu’ils ne font l’inverse. Nous aurions donc tendance à colorer nos souvenirs! Mais pourquoi? Cette

colorisation de nos souvenirs faciliterait l’acte de mémo­risation, en leur donnant plus de « matière ». Pour les psychologues, toutefois, les couleurs reflètent plutôt l’état d’esprit de chacun: plus le ton général est sombre, plus lame l’est aussi…

.

.

Vidéo : Peut-on réver en couleurs ?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Peut-on réver en couleurs ?

.

.

Articles liés

Influence de certains médicaments généraux sur les yeux
Du sommeil aux rêves : Freud et les rêves
Du sommeil aux rêves : Le mystère des rêves
Du sommeil aux rêves : Les rêves d’aveugles

← Article précédent: Qu’est-ce qui distingue le cerveau d’un homme de celui d’une femme ? Article suivant: Pourquoi s’évanouit-on ?


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles