Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Les africains ont-ils véritablement un pénis plus grand que les Européens ?

Vous êtes ici : » » Les africains ont-ils véritablement un pénis plus grand que les Européens ? ; écrit le: 17 février 2013 par imen modifié le 26 février 2015

Les-africains-ont-ils-veritablement-un-penis-plus-grand-que-les-Europeens?

Cette allégation est héritée du temps des colonies. Forgée pour nourrir la thèse de l’existence de différences anatomiques, physiologiques et psychiques entre les races, elle n’est basée sur rien de concret. Certes, des études, de par le monde, ont prétendu montrer que la taille moyenne du pénis africain est supérieure de 1 à 2 cm à celle d’un pénis « caucasien » (blanc), et de 2 à 3 cm à celle d’un sexe asiatique masculin, mais ces travaux, peu rigoureux, ne sont pas considérés comme scientifiques par le monde médical. La mise en vente, en Afrique du Sud, de préservatifs de très grande taille ne repose pas non plus sur une étude scien­tifique sérieuse, mais sur une demande plus forte qu’ailleurs pour ces produits hors norme.

Le pénis d’un homme mesure en moyenne de 7,5 à 11,5 cm de long au repos (à peu près autant en circonférence), et de 10 à 20 cm en érection maximale (de 8,5 à 12 cm de périmètre). La face dorsale est plus courte de 2 cm environ que la face ventrale, qui se prolonge par le périnée. Les acteurs de films pornographiques dépassent les 24 cm, taille reconnue comme «visuelle» par les réalisa­teurs. Le record revient à John Holmes, dont le sexe attei­gnait les 32 cm en érection. En dessous de 8 cm « en action », la médecine parle de « micropénis ». La légende du gros pénis des Africains est peut-être née de la vision de tribus d’hommes noirs, affichant une nudité choquante pour les hommes blancs du xixe siècle. D’autant que ces individus, souvent jeunes, imberbes et musclés, transpiraient une virilité gênante, que venait cor­roborer parfois une sexualité vécue sans complexes. Il fal­lait bien compenser et, pour les Blancs forts de l’avancée de leur civilisation, tous ces caractères devaient forcément signifier que les Noirs étaient différents, parce qu’ils étaient naturels et, en cela, plus proches des animaux.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié