L’hospitalisation

> > L’hospitalisation ; écrit le: 2 juillet 2013 par imen modifié le 18 mars 2015

L’hospitalisation peut être un outil thérapeutique supplé­mentaire.
Le séjour se fait en service spécialisé de psychiatrie d’en­fant et adolescent.
Elle permet une évaluation multidisciplinaire de l’enfant avec interventions de médecins pédiatres et pédopsychiatres, infirmières, éducateurs, psychologues, orthophoniste et psychomotricien, assistant social et enseignants.
Cette évaluation est ainsi parfois plus aisée qu’en ambula­toire où l’enfant peut exprimer des difficultés à la répétition des évaluations. Elle est particulièrement indiquée si l’absentéisme est prolongé, que l’enfant est cloîtré chez lui depuis des mois ou des années.
L’ hospitalisation permet de soustraire l’enfant à l’univers rassurant de la maison avec toutes ses petites habitudes dont il n’arrive pas à se sevrer.
L hospitalisation peut être au départ particulièrement douloureuse pour l’enfant et sa famille, en particulier en cas d’anxiété de séparation. Mais cette séparation « forcée » per­met de travailler au niveau psychologique cette notion de sépa­ration avec l’enfant d’une part, avec les parents d’autre part, et ensemble en entretiens familiaux.
Outre la prise en charge familiale, et la prise en charge institutionnelle de l’enfant, l’hospitalisation permet à l’enfant de participer de nouveau à des activités scolaires organisées ; les enseignants du centre scolaire intégré à l’hôpital proposent d’abord des cours particuliers, puis progressivment en petits groupes. Une hiérarchie se fait dans les matières, dans le nombre d’heures d’école, dans le nombre de participants dans les groupes.
L’enfant « retourne » à l’école au sein de l’hôpital.
Sans parler de remise à niveau, il y a remise au travail scolaire, avec ses horaires, ses régies, ses devoirs.
Si l’hôpital est équipé, des cours peuvent être suivis par visioconférences, en connexion avec un collège extérieur.
L’étape suivante est le retour programmé à l’école du secteur de l’enfant.
L’avantage supplémentaire est la connexion inter enseignant, entre les enseignants de l’hôpital et les enseignants de l’école de l’enfant, l’accompagnement est fait selon tés cas par le thérapeute ou par un enseignant de l’hôpital.

← Article précédent: Les possibilités offertes en matière de médicaments en france Article suivant: L’absentéisme avec troubles du comportement


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles