Les transformations psychiques lors de la puberté

> > Les transformations psychiques lors de la puberté ; écrit le: 19 décembre 2011 par La rédaction modifié le 3 mars 2015

La puberté est signe d’une mutation de tout l’être physique qui entraîne généralement certains troubles de la personnalité. Ces troubles, passagers, sont sans gravité et sans conséquences si l’on n’y attache pas une importance démesurée. Il ne faut pas pour autant les négliger.

La patience, la compréhension sont les meilleures attitudes à adopter par les parents et les éducateurs.
Sans vouloir dresser un tableau caricatural de l’adolescent, nous pouvons dire que, pendant la puberté, les jeunes sont plus agressifs. Ils ont l’esprit de contradiction et se trouvent ou se placent en conflit avec leur famille et leurs professeurs. Ce comportement traduit un désir d’individualisation, d’indépendance en contradiction avec un grand besoin affectif et un fréquent complexe d’infériorité.

Un point important : il faut savoir que le développement intellectuel de l’adolescent n’est pas régulier, ce qui explique qu’il ait souvent du mal à progresser en classe, à suivre la régularité d’évolution des programmes scolaires. À une incapacité temporaire de se consacrer sérieusement aux études fait généralement suite une reprise plus ou moins rapide du rendement scolaire.

Si les troubles psychologiques de l’adolescent s’avéraient plus graves, s’il présentait un désintérêt total pour les études, des résultats catastrophiques, une consultation chez un psychologue serait toujours utile et bénéfique. Les adolescents doivent savoir que leur lycée leur permet de rencontrer, en tout anonymat, un psychologue avec qui parler, à qui confier leurs angoisses, leurs appréhensions.

← Article précédent: Les examens non systématiques Les examens non systématiques Article suivant: Découvrir l’origine de l’hypertension artérielle

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié