Les anti-oxydants soufrés

Accueil » Vivre longtemps » Les anti-oxydants soufrés écrit le: 18 avril 2012 par admin

-Les légumes crucifères (chou, chou de Bruxelles et brocoli) Contiennent une famille de composés soufrés appelés les glucosinolates. Ces composés induiraient la détoxification des enzymes qui permettent de prévenir les cancers du sein et du colon. C’est surtout le composé I-3C (ou indole 3 carbinol), qui diminuerait le risque de cancer du sein, en jouant sur le métabolisme des œstrogènes, surtout chez les femmes à haut risque, du fait d’antécédents familiaux. Dans ce cas, la quantité efficace se situe entre 200 et 400 mg par jour, ce qui représente énormément de ces légumes. Il paraît alors plus recommandable de se procurer des gélules de 200 mg d’Indole-3Carbinol ou d’extrait de brocoli.

,

L’extrait d’ail
Permettrait d’inhiber le facteur kappa, permettant d’éviter que l’ADN soit endommagé et réduisant l’inflammation. L’extrait d’ail réduit les taux de cholestérol et d’homocystéine, la coagulation sanguine et l’hypertension artérielle, qui sont des facteurs de risque significatifs pour les maladies cardio-vasculaires. Enfin, les isothiocyanates permettraient de prévenir les cancers du poumon, du sein, de l’œsophage, du foie, du colon et de la vessie.
Il faudrait un apport quotidien d’environ 500 à 1000 mg d’extraits de crucifères, et de 100 mg par jour d’ail.

L’oignon
Renferme, comme l’ail, de l’allicine, qui permet de fluidifier le sang, de diminuer les taux de sucre et de cholestérol dans le sang et permettrait de prévenir le cancer.

← Article précédent: Les innovations de la médecine esthétique ,un collyre qui fait pousser les cils est enfin sur le marché !! Article suivant: L’acide linoléïque conjugué (ALC, ou CLA en anglais)


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site