Le sport

Accueil » Nutrition » Le sport écrit le: 20 janvier 2012 par admin

,

Le sport est différent de l’exercice d’entretien quotidien. Il nécessite une bonne condition physique et une assiduité. Pour mériter le nom de sport une activité doit être exercée au moins trois fois par semaine, pendant au moins trente minutes. C’est la règle de trois. Cette façon de procéder met le cœur à contribution d’une façon inhabituelle. Il convient de surveiller régulièrement son pouls au cours de l’effort. Il existe actuellement des appareils très fiables qui vous permettront de vous aider si vous ne parvenez pas à compter vos pulsations cardiaques.

Pour savoir quelle est la fréquence cardiaque qu vous ne devez pas dépasser, il convient de faire un peu d’arithmétique mais même un enfant de huit ans peut y arriver.

 Votre fréquence ne doit pas dépasser : 220 – votre âge.

Exemple : Vous avez 45 ans votre fréquence ne doit pas être supérieure à :

,

220 – 45 = 175 pulsations par minute.

Passé la quarantaine, il vaut mieux s’adonner aux sports d’endurance qu’à ceux qui exigent une activité intense même si elle est peu prolongée. Durant l’effort, vos pulsations cardiaques “ de croisière ” ne doivent pas dépasser 60% du maximum conseillé (220 – âge). Toujours dans notre exemple où vous avez 45 ans votre fréquence de croisière doit être de :

175 x 60% =105 pulsations par minute.

,

La marche

Ma préférence va à la marche qui est totalement naturelle, ne nécessite aucun équipement particulier mis à part une bonne paire de chaussures souples et peut se pratiquer n’importe où, n’importe quand, en n’importe quelle saison et à n’importe quel âge. Cette activité est spécialement bénéfique aux personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires ou de troubles métaboliques comme le diabète.

Pour les autres sports, passé la quarantaine, il est indispensable de vous rendre chez votre médecin pour faire contrôler votre état de santé et éventuellement de faire pratiquer un électrocardiogramme. Tout le monde à présent à l’esprit les différentes personnalités du spectacle qui décèdent brutalement lors d’une rencontre sportive. Malheureusement ces cas ne sont pas isolés. 90% des morts subites ont lieu après 40 ans, notamment chez les personnes souffrant d’athérosclérose. Cette mortalité s’explique du fait qu’à partir de la quarantaine un certain nombre de paramètre diminue. Il en va ainsi du débit cardiaque, au volume d’oxygène puisé dans l’air ambiant à chaque inspiration, de la capacité d’air que peuvent contenir les poumons, et du volume de sang “ lavé ” par les reins. Inversement la fragilité osseuse, musculaire et tendineuse augmente.

Il convient donc de pratiquer les autres activités physiques de manière régulière, sans à coup, en buvant suffisamment pour bien hydrater le corps, en commençant par quelques minutes le premier jour, puis en augmentant progressivement le temps.

,

La course à pied de fond

La course à pied de fond ou “ footing ” ou encore “ jogging ” répond parfaitement à la définition du sport d’endurance, en ce sens qu’elle mobilise à une puissance modérée, une grande masse musculaire, pendant une certaine durée. Ce sport, comme la marche, peut être pratiqué dans les conditions les plus diverses. D’ailleurs bon nombre de personnes tentent de “ se conserver ” par le biais de cette activité. Il suffit de sortir le dimanche matin, pour comprendre l’ampleur du phénomène du “ jogging ”. Chacun va à son rythme pendant une durée qui lui est propre. Cependant pour conserver une santé, des muscles et un potentiel physique de qualité, il est nécessaire de courir régulièrement une, ou mieux, deux ou trois fois par semaine. Si vous n’avez pas fait de sport depuis plusieurs années et que vous désiriez commencer à courir, demandez l’avis de votre médecin et commencez par de petites distances. S’il fait chaud, augmentez les boissons.

La natation

Comme la marche, la natation est une activité naturelle. A la différence de la première qui mobilise surtout les membres inférieurs, la natation sollicite surtout les membres supérieurs. Les deux activités sont donc complémentaires.

Le vélo

Cette activité est à rapprocher de la marche. A la différence de cette dernière elle ne peut se pratiquer en toute circonstance et en toute saison. Si les conditions ne sont pas favorables le vélo d’appartement permet de s’entretenir régulièrement. Une certaine évolution est possible en adaptant la résistance à ses possibilités du moment.

,

Le stepper

Le stepper est un appareil qui permet de mimer la montée des escaliers. Il a l’avantage de ne nécessiter qu’un faible flexion de genou et de reproduire aussi les mouvements de la course à pied. Il muscle les fesses de ces dames et affine le galbe de la cuisse.

Le rameur

Cet appareil sollicite à la fois les muscles des membres supérieurs, du tronc et des membres inférieurs. Ces derniers sont moins mobilisés car ils servent de relais à la force développée par les bras. Cependant pour ceux qui voudraient augmenter la part dévolue aux membres inférieurs, il est possible de poser sur une marche l’arrière du rameur pour travailler contre l’apesanteur. L’intérêt de ces différents agrès est de permettre une difficulté croissante en augmentant les résistances, tout en surveillant la fréquence des battements cardiaques, d’où le terme de cardio-training.

← Article précédent: Brûlure chimique Article suivant: L'auriculothérapie:agir à distance


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site