Pronostic

> > Pronostic ; écrit le: 26 mai 2012 par najla modifié le 19 mars 2015

C’est certainement sur l’avenir de ces enfants que nous en connaissons le moins. Les premières constatations nous portent à croire que le pronostic serait en général plus encourageant que celui des hyperactifs. Pourtant, le succès scolaire des lunatiques n’est pas meilleur; ils présentent autant d’échecs que les hyper­actifs, du moins au primaire. Par contre, il semble que les symp­tômes s’atténuent avec l’âge et ainsi, si on parvient à éviter un retard trop sérieux et un découragement trop grand, les difficul­tés seront moindres dès le secondaire.

Deux éléments semblent contribuer à l’amélioration du pro­nostic: d’abord l’absence de problèmes de comportement et une meilleure intégration sociale. Ces aspects les favorisent grande­ment et font que les gens sont plus portés à les aider. Leur grande imagination compense aussi parfois leur manque de con­centration dans leur lutte pour réussir à l’école.

Un élément est à surveiller plus particulièrement; leur estime de soi. Comme je l’ai déjà souligné, le manque de confiance en soi est le grand ennemi auquel ils devront faire face dans leur lutte pour la réussite. Le pronostic dépendra donc de la capacité qu’aura l’enfant de garder cette estime de lui-même, malgré tou­tes les difficultés qu’il rencontrera.

.

.

← Article précédent: Diagnostic Article suivant: La puissance : Psychotrope


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles