Les enfants qui mènent ces jeux ou le bullying actif

> > Les enfants qui mènent ces jeux ou le bullying actif ; écrit le: 1 juillet 2013 par imen modifié le 19 mars 2015

Ces enfants correspondent à ceux que  nous avons décrit dans le trouble des conduites : des enfants manquant de supervision, avec des caractéristiques de tempérament agressif, recherche de domination des autres et de reconnaissance par les pairs .
Il s’y associe, dans certains jeux comme les jeux de non oxygénation ou les paris dangereux, une recherche de sensation forte et de vertige pour vibrer, pour se sentir exister. Le flirt avec la mort donne des sensations extrêmes : « On se sent planer, en dehors du corps », « c’est le danger le risque qui plaît ».
Ces sensations de plaisir, de vertige peuvent être tellement agréables que le jeune a envie de recommencer « c’est la toxicomanie sans drogue » et le jeune initie d’acres copains à ces frissons.
Dans cette recherche de plaisir, la pratique se renouvelle de plus en plus souvent, avec un vécu de manque si on ne peut Pas jouer. Les copains sous influence jouent aussi, jouent de plus  souvent, et cette toxicomanie comme une autre entraîne l’absentéisme scolaire.
Qui sont les victimes ?
Les victimes répétées sont plutôt timides et calmes.Elle ne donnent pas une réponse suffisamment affirmée à la première agression, c’est pourquoi ces enfants sont choisis pour les agressions suivantes.
Ce sont souvent des enfants qui manquent d’amis et de support social. Ils n’ont pas confiance dans leurs habiletés physiques et dans leur force. Ils manquent d’estime d’eux-mêmes.
Mais il peut s’agir aussi d’enfants faibles sans le « vouloir » : enfants handicapés, porteurs de prothèses (lunettes, appareil auditifs), issus de minorités, etc.
En parallèle, certains auteurs semblent affirmer que certaines victimes provoquent leurs agresseurs par leurs comportements irritants et provocateurs. Mais cette hypothèse peu? paraître quelque peu abusive, comme si on continuait d’affirmer que les femmes qui sont victimes de viols, ont une part de responsabilité par leur tenues ou comportements jugés provocateurs.
Certains enfants peuvent être tour à tour victimes ou agresseurs.
Quelles sont les conséquences des jeux ?
les conséquences sont l’apparition de troubles anxieux, dépressifs, de conduites suicidaires, d’absentéisme scolaire.
les enfants qui ont assisté aux scènes d’agression et de violence impunies, qui constatent que maltraiter un camarade n’a pas de conséquences négatives, peuvent évoluer vers ce? comportements agressifs dans le futur.

← Article précédent: Types de jeux existant : Les jeux de non oxygénation Article suivant: Troubles du comportement alimentaire : Les troubles alimentaires restrictifs


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles