Les causes de la fatigue

> > Les causes de la fatigue ; écrit le: 14 mai 2012 par chiraz modifié le 26 février 2015

La fatigue a-t-elle des causes multiples?

Nous avons vu précédemment à propos des visages de la fatigue qu’il y avait « autant de fatigues que de fatigués ».

La multiplicité des visages de la fatigue n’est que le reflet de la multiplicité de ses causes. Bien sûr, ces causes peuvent être ponctuelles, occasionnelles et, dans ce cas, uniques ou répétitives, mais elles peuvent aussi être situationnelles, durables dans le temps.

.

.

Enfin, les causes de fatigue varient largement bien sûr en fonction du type de cette fatigue : le caractère de signal, réactionnel, de tempérament ou d’alarme de la fatigue, conditionne largement les causes possibles.

Nous allons envisager successivement les causes de la fatigue-signal, des fatigues d’environnement, de tempérament, d’alarme, puis les causes des différentes fatigues cycliques à l’échelle du jour, du mois ou de la saison.

.

.

Quelles sont les causes d’une fatigue-signal ?

La fatigue-signal est la fatigue normale dite physiologique.

La sensation de fatigue est nette, aussi bien dans son apparition que dans son éventuelle répétition. De la même manière, la ou les causes déclencheuses sont déterminées et définies dans leur modalité et dans le temps.

.

.

Il peut s’agir d’une cause physique : effort trop intense et/ou prolongé, chez les personnes effectuant des travaux de force, les sportifs amateurs ainsi que professionnels ; bref, un excès localisé dans le temps.

Il peut s’agir d’une cause psychologique : surmenage intellectuel par trop grand effort de créativité, d’organisation, de concentration ; travail nocturne, etc., mais aussi d’une fatigue réactionnelle due à une situation morale difficile ou à des stimulations affectives trop importantes : deuil, séparation, trop grand don de soi, tous facteurs qui déchargent l’affectif.

.

.

Quoi qu’il en soit, une fois cette cause supprimée, contournée ou éteinte d’elle-même, le repos et éventuellement le changement de cadre vont entraîner ipso facto la recharge de nos accus physiques, moraux ou intellectuels… jusqu’à une hypothétique prochaine fois, dont la répétition trop fréquente peut devenir cause d’une des fatigues suivantes.

Quelles sont les causes d’une fatigue d’environnement?

Il s’agit d’une fatigue réactionnelle, durable dans le temps, d’une véritable asthénie. Le fatigué est au stade de résistance, il « assure » difficilement : le clignotant est à l’orange.

.

.

Les causes d’une fatigue d’environnement sont, par définition, extérieures au sujet ; il s’agit avant tout du stress, étant entendu au sens large, comme les contraintes et astreintes de la vie moderne. Mais les effets défavorables du stress pour l’organisme sont aussi augmentés par les nombreuses mauvaises habitudes qui s’y rattachent et qui ont une grande part dans la fatigue d’environnement.

Deux autres points méritent d’être développés :

.

.
  • le « syndrome actuel », qui définit le stress vu par la médecine des oligoéléments ;
  • le surentraînement sportif en tant que facteur de fatigue réactionnelle.

Quels sont les causes et types du stress ?

Le stress, si fréquent à notre époque, est un grand dévoreur des réserves énergétiques de l’organisme et, en tant que tel, un grand fabricant de fatigue.

Il peut s’agir d’un stress événementiel qui, dans le cadre d’une fatigue d’environnement, sera un événement répétitif, ou bien d’un stress situationnel, consécutif à une situation durable dans le temps.

Il peut s’agir d’un stress physique : rythme de vie endiablé, bruit, pollution, non-respect des rythmes biologiques fondamentaux.

Il peut aussi s’agir d’un stress psychologique : pression de la rentabilité, crainte de l’avenir et du chômage, multiplicité des informations, le plus souvent désagréables, arrivant de toute la planète.

Enfin, le contexte du stress peut être variable : familial, professionnel, etc.

Le stress de contexte familial peut être généré par les mauvaises relations entre les époux, l’incompréhension de génération avec les enfants, la mauvaise entente avec les autres membres de la famille pour des raisons de jalousie, de situation, d’argent, etc.

Le stress de contexte professionnel est lié essentiellement à trois ordres de facteurs :

  • la marge de manœuvre : contraintes, difficulté d’agir, etc. ;
  • les facteurs humains : conditions matérielles, cadre de travail, communication entre les individus, etc. ;
  • et le sens donné au travail, c’est-à-dire aussi bien l’insuffisance de sens que son excès.

Le stress peut aussi paradoxalement être lié aux loisirs : c’est le domaine du dopage psychologique attitude mentale erronée conduisant à une surestimation de sa forme physique, à un désir exacerbé de gagner et à un manque d’écoute de son organisme

Vidéo : Les causes de la fatigue

← Article précédent: Les brûlures Article suivant: Les malaises


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles