/*

Je vois flou de près : l’hypermétropie

Vous êtes ici : Accueil » Ophtalmologie » Je vois flou de près : l’hypermétropie
Je vois flou de près : l’hypermétropie

ARTICLE

Définition et explication:

L’hypermétropie correspond à un œil trop court (longueur axiale inférieure à 24,2 mm) ou à une cornée qui n’est pas assez bombée. L’image sera vue nette derrière la rétine. De ce fait la vue de près sera très difficile, car il faudra accommoder plus fortement et la vue de très loin sera anormalement bonne. La vision intermédiaire sera plus fatigante que normalement. De ce fait, les hypermétropes n’aiment souvent pas s’approcher trop près, ils préfèrent garder leurs distances.
Le réflexe d’accommodation doit être utilisé pour voir net dès que l’objet se situe à environ quatre mètres et un effort d accommodation supplémentaire permet de voir net de près. L’hypermétrope accommode automatiquement, sans le remarquer au début de l’évolution pour les petits hypermétropes. Il est très « musclé » des yeux

Cet effort d’accommodation automatique, et involontaire, le fatigue et lui déclenche des maux de tête voire des nausées ou des vertiges, s’il est mal corrigé. Avant de faire un scanner, il est utile de consulter en ophtalmologie.
L’hypermétrope se décourage facilement des efforts de lecture et préfère, lui, le « grand large »… Souvent il ignore qu’il est hypermétrope et ne porte des lunettes que difficilement et tardivement.
Les lunettes sont nécessaires surtout pour voir de près et deviennent indispensables à l’âge de la presbytie pour voir de près comme de loin.
Les petits hypermétropes voient moins bien de très loin avec leur correction car, sans correction, ils voient anormalement bien de loin
L’hypermétropie s’exprime en dioptries positives. Elle est faible jusqu’à +4 dioptries, moyenne jusqu’à + 6 dioptries, puis elle est forte au-dessus de +6 dioptries.
Nos psychosomaticiens diraient que l’hypermétrope ne veut pas voir son environnement immédiat ou bien qu’il veut « trop bien voir » de plus loin, en rapport avec une culpabilité ou une colère. Il n’aime pas s attarder aux détails. Il y a aussi un aspect héréditaire dans cette façon de regarder le monde.

Moyens de correction de l’hypermétropie:

Les lunettes et lentilles de contact:

L hypermétropie se corrige avec des verres convexes plus épais au centre qui agrandissent la taille de l’image. Ils font avancer le point de netteté
vers la rétine, trop proche. Derrière ces lunettes, les yeux paraissent plus grands.
Les lentilles de contact donnent une image un peu moins nette mais, d’un point de vue esthétique, n’agrandissent pas les yeux du porteur derrière les verres. D’autre part, elles offrent un confort de vision globale proche de la vision naturelle, supérieur aux lunettes, et sont bien sûr plus légères.

La chirurgie réfractive de l’hypermétropie:

Pour faire bomber la cornée, pour allonger l’œil, trop court, la technique tout laser (laser femtoseconde et laser Excimer) est efficace pour les hypermétropes jusqu’à environ 4 dioptries.
En cas d’hypermétropie plus forte, on peut utiliser un implant intra-oculaire si les conditions anatomiques s’y prêtent.

La méthode Bâtes:

Cette méthode est utile pour améliorer le confort visuel et la qualité de l’image de près pour les petits hypermétropes. Elle contribue à bien « muscler » les yeux et facilite ainsi l’effort d’accommodation sans crispation.

L’homéopathie:

Certains remèdes peuvent soulager les symptômes de l’hypermétropie, mais ne sont pas réellement efficaces pour la soigner.

Évolution de l’hypermétropie:

Habituellement, l’hypermétropie devient de plus en plus « visible » avec les années qui passent et la fatigue visuelle qui augmente.
L’accommodation automatique quasi permanente fatigue énormément et finalement la correction devient indispensable à partir d’une dioptrie environ. Elle est très souvent méconnue.
Les hypermétropes présentent parfois un risque de glaucome aigu par fermeture de l’angle en rapport avec ces yeux trop petits.

une hypermétropie unilatérale doit être traitée le plus tôt possible, avant l’age de deux ans, sinon l’œil atteint n’apprend pas à voir, il devient un Myope pour le restant de la vie avec absence de vision binoculaire

« Je m’en bats l’œil »: je ne porte pas ma correction:

les hypermétropes adultes qui ne portent pas leur correction ne s’abîment pas les yeux.
Accommodant et forçant, l’hypermétrope est de plus en plus « musclé » des yeux, jusqu’au moment où cela lui pose un problème de confort avec une vision qu’il traduit par : « Je vois tout blanc » et des maux de tête importants accompagnés de nausées ou de vertiges.
les hypermétropes sont de moins en moins attirés par la lecture.
Un enfant qui travaille moins bien à l’école doit être un signal d’alarme pour ses parents, qui devraient aussi se soucier de ses yeux. Je vois souvent des enfants qui ont des tas de cours de rattrapage et de rééducation divers, en passant par la « psycho-machin-chose », sans que personne n’ait remarqué qu’ils ont juste besoin de lunettes. Une mauvaise vue constitue un acteur déterminant de l’échec scolaire.
Ainsi, cette petite fille que sa tante m’a emmené en secret car les parents refusaient d’admettre que l’enfant avait besoin de lunettes : la petite était hypermétrope de 48 dioptries et elle m’a sauté au cou quand je lui ai fait essayer ses premières corrections.
Sur le plan psychologique, un hypermétrope non corrigé peut avoir une sainte horreur de tout ce qui est petit et fin. Il préférera augmenter la distance entre lui et les détails, évitant les travaux minutieux.

La posturologie étudie les postures du corps qui sont en rapport avec les yeux, les pieds et les dents, entre autres, et permet d’expliquer certaines névralgies et des douleurs musculaires et osseuses qui sont parfois des indices révélateurs de l’absence de correction d’un problème de vue. Selon les lois de la posturologie, la vue et l’équilibre oculomoteur sont à la base de la posture de tout le corps. Si on ne porte pas sa correction optique, on dérègle l’équilibre articulaire et les appuis des pieds sur le sol. On finira par souffrir de douleurs dans le dos et dans les articulations.

Le manque de correction peut être le facteur déclenchant de certaines maladies, notamment les migraines ophtalmiques, les chalazions, les orgelets et les conjonctivites chroniques.
A titre d’exemple, une hypermétropie trop forte d’un œil déclenchera une insuffisance de la convergence et aura un retentissement sur les appuis des pieds au sol, qui se traduira par une image des pieds asymétrique chez le podologue.

VIDEOS

Vidéo : Je vois flou de près : l’hypermétropie

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Je vois flou de près : l’hypermétropie

http://www.youtube.com/watch?v=v7akFkn_O8Q

One Response to "Je vois flou de près : l’hypermétropie"

  1. doudou  4 novembre 2012 at 17 h 59 min

    j’ai 32ans et j’ai une vision trés faible de loin et de près

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié