Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Propriétés médicinales du marrube blanc: Marrubium vulgare L.

Vous êtes ici : » » Propriétés médicinales du marrube blanc: Marrubium vulgare L. ; écrit le: 30 avril 2013 par Hyerisam modifié le 7 mars 2015

Proprietes-medicinales-du-marrube-blanc-Marrubium-vulgare-LLe marrube blanc: Marrubium vulgare L.

Nom commun français : Marrube blanc, marrube vulgaire/ Famille botanique: Lamiacées, labiées/ Nom anglais : White horehound/ Nom vernaculaire arabe: « Maroubia, elfrassioun ».

Description de la plante :

Le marrube vulgaire est plante herbacée vivace de 80 cm de hauteur et à tiges quadrangulaires cotonneuses. Toute la plante dégage une odeur forte, sa saveur est acre et amère. Les feuilles sont pétiolées, ovales et arrondies. Le limbe est irrégulièrement crénelé sur les bords, blanchâtre et duveteux sur la face inférieure. Les fleurs sont petites, avec un calice à 10 dents crochues, groupées en verticilles globuleux à l’aisselle des feuilles. Le fruit est tetrakène.



Principes chimiques :

Le marrube contient un principe amer (la marrubine à 0.3%), de la choline ( 0.2 %), des hétérosides, des traces d’une huile essentielle (0.05%), un tanin (2.6 à 2.9%), une cire contenant des stérols, beaucoup de nitrates et de fer.

Propriétés médicinales et usage traditionnel:

Les feuilles fraîches broyées ou des feuilles sèches sont appliquées sur les plaies fissurées.

Le décocté des feuilles est apprécié en cas de diabète et d’hypertension.

Les préparations des feuilles broyées sont utiles dans les inflammations des voies respiratoires.

Les fleurs et les racines mélangées avec le beurre cuit servent pour traiter le trachome.

On boit l’infusion 1 fois/j après le repas principal contre les affections respiratoires, la morsure du chien, le manque d’appétit, le catarrhe chronique des bronches, l’asthme humide, la toux rebelle, la coqueluche, les gastro-entérites, la faiblesse cardiaque, les menstruations douloureuses, les leucorrhées et les troubles du foie. C’est un bon expectorant.

Contre l’obésité, on boit 1 litre de l’infusion sans sucre, si on n’est pas diabétique, hyper ou hypotendus.

Notes :

La boisson excessive de l’infusion peut provoquer des troubles cardiaques et une chute brusque du taux de sucre dans le sang.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles