Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

L’essentiel de la prévention

Vous êtes ici : » » L’essentiel de la prévention ; écrit le: 1 février 2014 par Hela modifié le 26 février 2015

L’essentiel de la prévention

L’essentiel de la prévention

Une conclusion inattendue  : la prévention des cancers, des maladies d’Alzheimer et des maladies cardiovas­culaires est similaire. Les mêmes modes de vie préviennent ces trois maladies. C’est une évidence qui s’est imposée à nous pro­gressivement. Et elle est tout à fait réjouissante ! Si vous craignez une pathologie particulière et que vos efforts portent en ce sens, cet effort vous protégera aussi d’autres soucis graves de santé. De plus, les trois maladies sur lesquelles nous nous sommes penchés ne sont pas les seules à nous guetter. Comme la prévention dont nous parlons entretient un bon état des artères, du métabolisme des cellules, limite l’inflammation des tissus, elle contribue probable­ment aussi à prévenir toutes les maladies chroniques.



Mieux encore, pour suivre ces conseils de prévention, il n’est jamais trop tard ! Même si vous êtes déjà malade, une prise en charge préventive contribuera à améliorer le fonctionnement de votre corps, peut-être même à vous guérir, en parallèle aux traite­ments spécifiques de votre maladie.

Que peut-on retenir comme essentiel pour la prévention ? Peut- être simplement : « Aimer la vie, prendre goût à ce qui est bon et être vigilant pour sa santé. »

Aimer la vie, cela passe par se forger un psychisme positif :

—     Refusez de voir votre vie gâchée par des maladies psy­chiques et donnez-vous les moyens de vous en sortir.

—     Apprenez à vous relaxer à l’aide de méthodes reconnues efficaces, de manière à ne plus vous énerver pour rien et à diminuer votre niveau de stress, à voir la vie positivement, à vous sen­tir bien avec vous et votre entourage.

—     Trouvez en vous l’énergie pour vous battre quand il le faut et restez optimiste malgré les épreuves.

Est-ce une question de volonté ? En grande partie ! Chacun peut s’améliorer avec un peu de lucidité et surtout avec l’aide des autres. Être heureux, c’est essentiellement dans la tête que cela se passe et nous, les humains, nous avons notre conscience pour comprendre, agir et nous projeter dans l’avenir… Alors profitons- en !

Prendre goût à ce qui est bon pour vous, cela se décide et se cultive. Vous allez devoir vous obliger à faire des efforts, qui petit à petit deviendront des plaisirs. Vos goûts culinaires vont changer, et vous aurez du mal à comprendre comment vous pouviez aimer ce qui faisait du mal à votre corps.

—     Adoptez une cuisine élaborée à partir de fruits et légumes, de poissons et féculents. C’est une cuisine qui sent bon le soleil avec son huile d’olive et de colza, ses épices (curcuma et poivre noir), son ail, ses oignons, ses fromages et un petit verre de vin rouge de temps à autre.

—     Lancez-vous dans une activité physique régulière, quel que soit le sport que vous choisissez.

—     Fuyez tout ce qui est néfaste, le tabac, l’excès d’alcool, les drogues, et la sédentarité, un des pires fléaux qui soit.

Affirmez-vous, choisissez ce qui fait du bien à votre corps et non ce que le monde moderne, avec son marketing basé unique­ment sur le profit financier, vous incite à manger : des barres cho­colatées et autres snacks à base de graisses et de sucres devant des écrans de télévision, d’ordinateur ou de jeux vidéo. Commencez par reprendre le contrôle de notre vie vous n’êtes pas un consom­mateur stupide et passif. Apprenez à dire non, pour vous et vos enfants, et redécouvrez le temps libre… Reprenez goût à la vie, la vraie !

Être vigilant pour votre santé, c’est vous tenir bien informé et ne pas attendre d’être malade pour vous intéresser à votre santé.

—     Imposez-vous une révision régulière. Un contrôle technique est obligatoire pour votre voiture. Pourtant votre bien le plus pré­cieux, c’est votre corps ! Offrez-lui un dépistage organisé des maladies comme les cancers ou l’infarctus. Pour cela il est impor­tant d’organiser votre calendrier de dépistage personnel vous- même.

—             Evitez de prendre des kilos chaque année, gardez un poids constant.

—     Soignez vos dents et vos gencives.

—             Programmez de vous vacciner régulièrement et chaque année contre la grippe, et traitez les angines et autres infections par de l’aspirine et de la vitamine C, voire des antibiotiques si cela est nécessaire.

Vidéo:L’essentiel de la prévention

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: L’essentiel de la prévention

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles