Le mécanisme de la réflexologie: Les dépôts cristallins: cristaux dans les pieds

Accueil » Bien être » Le mécanisme de la réflexologie: Les dépôts cristallins écrit le: 17 mai 2012 par admin


Lors du traitement, il arrive parfois que le praticien sente des dépôts ressemblant à du cristal, dans certaines zones-réflexes du pied. On pense que ces cristaux sont en fait constitués de dépôts de calcium qui se forment sous la surface de la peau, au niveau des terminaisons nerveuses.
Environ 1 % de la quantité totale de calcium contenue dans l’organisme se trouve dans le sang. Cette fraction peut facilement se déposer, d’autant plus facilement qu’il existe une tension. Le pied, tout particulièrement, représente un site de dépôt exposé, car il se situe au bout du réseau circulatoire et, pour pouvoir remonter le long de la jambe, le sang doit lutter contre la force de gravité.
Au toucher, le réflexologue sent comme de petits morceaux de gravier ou de sable sous la surface cutanée. Il lui est possible, en massant ces zones granuleuses, de réduire ces dépôts cristallins qui, de ce fait, vont pouvoir être emportés plus facilement par l’effet de la circulation sanguine.
Certains experts considèrent que de tels dépôts sont palpables lorsqu’il existe un déséquilibre énergétique dans la partie du corps correspondante et que la réflexologie peut se résumer à l’art de disperser ces cristaux. Toutefois, ils ne sont pas toujours présents, même s’il est souvent possible de les ressentir ; à l’inverse, leur présence n’est pas nécessaire pour que, à partir d’une zone-réflexe du pied, on puisse diagnostiquer un déséquilibre dans la zone correspondante du corps.
L’effet équilibrant
 La réflexologie a pour objectif d’équilibrer tous les systèmes de l’organisme et d’harmoniser le corps dans son entier. Le terme de « déséquilibre » s’utilise pour indiquer qu’une région particulière du corps ne connaît pas un fonctionnement normal du fait, soit d’une circulation déficiente, soit d’une tension dans la partie du corps considérée. Dans la mesure où c’est l’équilibre qui constitue le but à atteindre, il s’agira, pour le réflexologue, soit d’apaiser une région hyperactive, soit de stimuler une région hypo-active, jusqu’à ce que le corps dans son ensemble ait retrouvé son équilibre.
   L’organisme se trouve très facilement déséquilibré par le stress, un régime alimentaire mal approprié ou encore des pensées négatives. Les déséquilibres qui en résultent sont dus à des blocages des flux d’énergie ; même s’ils ne sont que légers, ils empêchent les différentes fonctions corporelles de remplir leur rôle à 100 %. Le travail sur les zones-réflexes des pieds permet de détecter ces déséquilibres et de traiter les différentes parties du corps en relation avec celles-ci : l’état de santé général s’en trouve donc amélioré.
             

,

Vidéo : Le mécanisme de la réflexologie: Les dépôts cristallins

← Article précédent: J'écris pour être lu: Ecriture Article suivant: L'administration du traitement: Les antécédents médicaux


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site