Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

L’exercice physique ne fatigue pas, au contraire

Vous êtes ici : » » L’exercice physique ne fatigue pas, au contraire ; écrit le: 26 janvier 2014 par Hela modifié le 26 février 2015

L’exercice physique ne fatigue pas, au contraireL’exercice physique ne fatigue pas, au contraire

L’activité physique a enfin acquis des lettres de noblesse. Les études sur l’effet de l’exercice physique sur les maladies graves sont encore très récentes. Donc il faut faire de l’exercice. C’est très bien, mais pour faire de l’exercice, il faut se bouger et se dépenser, c’est fatigant ! Cette idée est très répandue. Churchill, quand on lui demandait ce qu’il faisait pour rester en forme répon­dait : « No sport! » Cela revenait à dire : le sport, c’est tellement fatigant que ça vous empêche d’être en forme ! Et cela arrangerait tout le monde de trouver l’excuse de la fatigue pour ne pas faire de sport! Qu’en est-il vraiment?

Faire du sport, est-ce que cela fatigue ou cela repose ? Ou encore, quand on est fatigué, vaut-il mieux se dépenser ou se reposer ? Eh bien, il vaut mieux faire de l’exercice car le sport défatigue.



La démonstration a été apportée par une étude au cours de laquelle 5 341 Norvégiennes avaient arrêté leur travail pour cause de grossesse ou de maladie. On leur demandait, quinze mois plus tard, si elles éprouvaient toujours de la fatigue pendant la journée. On leur demandait aussi quel était leur niveau d’activité physique. Les résultats sont clairs : celles qui pratiquaient un sport, plus de vingt minutes par semaine, avaient 30 % de risque de moins d’être fatiguées Et pourtant, vingt minutes par semaine, c’est loin d’être un régime vraiment sportif!

Moins fatigué, moins stressé, moins exposé aux maladies, il faut donc s’y mettre… Oui, mais nous ne sommes pas tous semblables ! On ne peut comparer un grand sportif qui s’entraîne depuis tou­jours et quelqu’un qui a pris beaucoup de poids par ses activités sédentaires. Chacun doit donc se fixer un objectif en fonction de ses possibilités et de ses souhaits, après avoir compris que toute dépense physique est bénéfique :

—   Une personne qui est très exposée à des maladies par son surpoids et sa sédentarité gagnera beaucoup en apprenant simple­ment à se dépenser un peu plus et mieux.

—   Une personne moins sédentaire gagnera à reprendre un sport.

—   Une personne un peu sportive gagnera à en faire un peu plus !

L’exercice physique, même peu soutenu, diminue la fatigue et augmente !a longévité.

Voici trois approches différentes et profitables en fonction de vos besoins à court terme :

—   niveau 1 : stopper la sédentarité et ne plus grossir;

—   niveau 2 : entretenir sa force musculaire et sa souplesse par des activités courantes;

—   niveau 3 : augmenter sa forme physique par la pratique d’un sport.

À vous de choisir votre programme !

Vidéo:L’exercice physique ne fatigue pas, au contraire

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: L’exercice physique ne fatigue pas, au contraire

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles