Bronchite et pneumonie

> > Bronchite et pneumonie ; écrit le: 2 mars 2012 par lamia

Lorsque la toux est accompagnée de fièvre (et de frissons caractéristiques), de sensation de brûlure ou de douleur au thorax et aux épaules, suivies de difficultés respiratoires, hésitez pas a appeler le médecin car vraisemblablement, vous souffrez d’une inflammation des bronches (bronchite) ou du tissu qui forme les poumons (pneumonie). La médecine allopathique (celle que vous connaissez tous) utilise immédiatement des antibiotiques et des antipyrétiques (antifebriles). L’homeopathie peut guérir une bronchite et une pneumonie sans antibiotiques, mais nous ne vous conseillons pas de le faire seul (a moins que vous n’ayez déjà une bonne expérience homéopathique). Cependant surtout en cas de bronchite, vous pouvez, pendant que vous attendez le médecin, soigner vos symptômes par homéopathie. Parmi les remèdes de premier choix, une place importante est destinée a :

• Bryonia alba 9 CH dose (bronchite).

Rappelons son affinité et son utilité dans toutes les affections des membranes séreuses, articulaires et synoviales. Bryonia est aussi un remède préventif, si on le prend a temps dans toutes les affections grippales qui précédent si souvent une complication pulmonaire. La dose de Bryonia doit alors être divisée en deux et être prise deux fois par semaine. Si la bronchite s’est déjà manifestée, on prendra, avec Bryonia, a intervalle de deux heures environ, trois granules de :

• Phosphorus triiodatus 5 CH

a renouveler une fois dans les 24 heures et les jours suivants. Ce remède a aussi un effet préventif contre d’eventuelles complications ultérieures de la bronchite. Vérifiez que l’on vous a bien donne du Phosphorus triiodatus et non du Phosphorus pur car ce dernier doit être utilise avec beaucoup de prudence et uniquement sur prescription du médecin.
On pourra alterner, toujours durant la journée, et jusqu’à disparition des symptômes avec :

.

.

• Antimonium tartaricum 4 CH (toux bronchique).

Ce remède, qui vient d’être propose pour l’asthme avec présence de secrétions très denses, sera efficace pour diminuer les mucosités, l’oppression thoracique et la sensation de suffocation.
A la fin de chaque crise, et pour éviter des complications ultérieures ou des récidives, il sera utile de prendre une dose, le soir et en une seule fois, de :

• Sulfur 9 CH dose.

De cette manière, vous pouvez guérir votre bronchite aiguë, mais ne renoncez surtout pas au contrôle du médecin qui pourra vous confirmer l’effet positif du traitement.
Pour les autres symptômes (toux, fièvre, etc.) reportez-vous aux paragraphes correspondants en veillant bien a couvrir toute la symptomatologie et donc en alternant plusieurs remèdes au cours d’une même journée.

.

.

← Article précédent: Toux Article suivant: Reins et appareil urinaire


Une réponse pour "Bronchite et pneumonie"

  1. becker  4 mars 2013 at 13 h 21 min

    Bonjour,
    Je ne sais pas combien de dose de bryonia et sulfur il faut prendre: une seule fois? une fois par jour?
    Merco

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles