Anxiété de performance : Troubles des apprentissages

> > Anxiété de performance : Troubles des apprentissages ; écrit le: 29 juin 2013 par imen modifié le 19 mars 2015

Ce type d’anxiété n’est pas réellement individualisé dans les diagnostics des classifications. Pourtant en situation scolaire, elle est souvent observée et mérite d’être singularisée, même si chez certains enfants ce trouble anxieux existe au sein d’une anxiété généralisée.
Cette anxiété de performance, cette peur d’échouer, de ne pas être à la hauteur, de décevoir, est particulièrement observable dans les situations suivantes.
Alexandra, dyslexique.
Alexandre¡ aimait bien l’école en maternelle, elle s’était bien intégrée. Le début du CP se passe bien car elle a retrouvé ses copines. Mais à Noël, alors que les copines lisent des petits textes, Alexandra « n’y arrive pas ». Elle peut faire illusion car en entendant les autres lire, elle enregistre la page « par cœur » et peut la restituer en faisant semblant de lire. Mais elle ne peut rien retranscrire et ne peut rien déchiffrer à part quelques mots simples. Les autres élèves sont récompensées de leur progrès par le prêt de petits livres. Alexandra est vexée de ne pas recevoir ces livres. Elle se sent honteuse, se sent nulle. A la maison, elle voit qu’elle fait de la peine à ses parents qui essaient par tous les moyens de la débloquer. Alexandra se met à détester les livres, à détester l’école. L’angoisse la prend tous les matins de la semaine, elle a mal au ventre, elle vomit, et l’absentéisme s’installe.
L’enfant souffrant d’un trouble des apprentissages est un enfant d’intelligence normale mais affecté d’une difficulté spécifique, d’une « déviance « dans un secteur particulier de son développement.
Ces troubles des apprentissages ne sont pas toujours repé­rés précocement et entraînent une grande souffrance chez enfant qui « ne peut pas », qui est accusé de paresse, de bêti­se, de mauvais esprit.
C’est ainsi qu’une peur de l’école peut se développer, à oartir d’une peur des dictées pour le dyslexique dysorthogra- ohique, d’une peur du contrôle de calcul pour le dyscalculique, etc. Des absences coïncidant avec les jours de contrôle oeuvent ainsi refléter l’existence d’un trouble des apprentis­sages ignoré.Le diagnostic de ces troubles d’apprentissage reposent outre sur l’observation des performances scolaires dans les domaines concernés, sur des évaluations spécifiques profes­sionnelles : examen du langage oral et écrit par un orthopho­niste, examen par un rééducateur en psychomotricité, par un psychologue, et au mieux évaluation multidisciplinaire dans un centre de référence spécialisé dans ces troubles.

← Article précédent: Trouble obsessionnel compulsif (TOC) Article suivant: Anxiété de performance : Enfant perfectionniste


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles