Trouble obsessionnel compulsif (TOC)

> > Trouble obsessionnel compulsif (TOC) ; écrit le: 29 juin 2013 par imen modifié le 19 mars 2015

Thomas, obsédé par les microbes.
Thomas, 13 ans, était jusque-là un enfant sans problème majeur, quand surviennent peu à peu des préoccupations autour de la saleté, des risques de contamination. Il change de linge tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Il scrute les traces de saleté, « les taches » qui lui évoquent des traces de matières fécales.
Les symptômes de lavage et de vérification de la propreté environnante s’accumulent, et peu à peu Thomas restreint son périmètre de vie, car il voit des taches partout.

Ainsi il arrête d’aller à l’école, même si les parents l’emmènent en voiture pour éviter les taches dans les transports en commun. A l’école, il y a des taches aussi, c’est insupportable pour lui. Thomas souffre d’un TOC grave.
Le TOC se définit par l’existence d’obsessions et/ou compulsions.
•        Les obsessions sont des pensées, impulsions ou représentations récurrentes et persistantes, intrusives et inappropriées entraînant anxiété ou détresse (il y a des microbes partout, tout est sale).
Le sujet fait des efforts pour réprimer ees idées obsédantes.
•        Les compulsions sont des eomportements répétitifs ou des actes mentaux que le sujet se sent eontraint d’accomplir en réponse à une obsession ou selon certaines règles qui doivent être appliquées de manière inflexible.
Les compulsions sont destinées ? neutraliser ou diminuer le sentiment de détresse ou empêcher une situation redotée. Ces compulsions sont soit des rituels, par exemple de lavage, de vérification, de calculs de nombres magiques, ou autres.
Chez l’enfant, les obsessions les plus fréquentes concernent la propreté et les thèmes de catastrophe. Les thèmes religieux ou sexuels sont possibles avec souvent beaucoup de culpabilisation, et donc beaucoup de dissimulation.
Certains rituels, comme la nécessité de répéter un acte ou un comportement (réécrire, relire, répéter une formule), sont fréquents chez l’enfant.
L’enfant souffrant de trouble obsessionnel compulsif peut rejeter l’école pour des motifs variés : par exemple, peur de la contamination lors du contact avec les autres, impossibilité d’utiliser les toilettes, grande lenteur due aux rituels de vérification conduisant à l’impossibilité de rendre les devoirs dans les temps impartis, etc.

Le refus de l’école peut aussi être motivé par l’envahisse­ment extrascolaire du TOC : l’enfant n’arrive pas à se coucher car il met des heures à faire des rituels le soir ; ou bien il ne parvient pas à finir ses devoirs, ne peut les rendre, et donc préfère ne pas aller à l’école plutôt qu’être en défaut.

.

.

← Article précédent: Différents troubles anieux peuvent étre en cause : Phobie sociale Article suivant: Anxiété de performance : Troubles des apprentissages


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles