L’examen clinique de l’Occlusions néo-natales: epreuve a la sonde

> > L’examen clinique de l’Occlusions néo-natales ; écrit le: 21 février 2012 par abir modifié le 5 mars 2019

– Interrogatoire:    

  • Apprécie le poids de naissance ;
  • Recherche la notion de prématurité ;
  • Recherche la notion d’hydramnios.

–   L’examen systématique recherche :

  • Une malformation visible ;
  • Des signes de mongolisme.

–   L’examen de l’abdomen :

.

.
  • Oriente le diagnostic :

■ L’abdomen peut être :

  • Plat: l’absence de ballonnement abdominal doit orienter vers un obstacle digestif haut situé réalisant une occlusion à ventre plat; :
  • Distendu : le plus souvent le ventre est distendu avec des anses dilatées visibles sous la peau.

Cette distension est parfois considérable, entraînant une gène respiratoire.

.

.

La distension abdominale oriente vers un obstacle digestif situé sur le grêle ou le colon.

  • L’état de la paroi abdominale doit être précisé :
  • Un aspect luisant de la peau
  • Un œdème pariétal
  • L’examen du périnée: doit être systématique à la recherche d’une malformation ano-rectale seule cause évidente d’occlusion.
  • La palpation des orifices herniaires élimine une hernie étranglée.
  • Un toucher rectal au petit doigt, non traumatisant vérifie la perméabilité anale et 1’absence d’une compression par une masse pelvienne.
  • L’épreuve de la sonde rectale :

Une sonde rectale souple, bien lubrifiée est introduite dans la partie terminale du colon à travers l’orifice anal d’une manière douce atraumatisante. Elle permet de mieux apprécier la  perméabilité anale que le toucher rectal souvent traumatisant chez le nouveau-né.

.

.

On dit que l’épreuve à la sonde rectale est:

  • Positive lorsqu’elle ramène du méconium et des gaz ;
  • Négative lorsqu’elle ne ramène rien ou ramène des traces de méconium anormal.

   Le reste de l’examen :

.

.
  • Apprécie le retentissement de 1’occlusion sur 1’état général;
  • recherche d’éventuels signes neurologiques ;
  • apprécie la diurèse ;
  • apprécie la tension de la fontanelle ;
  • recherche un pli cutané ;
  • recherche une chute pondérale anormalement rapide.

← Article précédent: Les signes de carence progestative Article suivant: Anatomie plexus cœliaque


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles