Signes physiques de l’invagination intestinale aiguë

> > Signes physiques de l’invagination intestinale aiguë ; écrit le: 20 février 2012 par abir

L’examen de l’abdomen :

doit être pratiqué avec douceur, patience, mains réchauffées :

  • lors des crises de l’abdomen se défend ;
  • alors que pendant les phases d’accalmie :
    • l’abdomen est souple.
    • on recherche le boudin d’invagination. mais lui aussi est inconstant. II n’est perçu que dans 50 % des cas environ. II s’agit d’une tuméfaction :
  • allongée, cylindrique
  • élastique ou dure
  • mobile de siège variable au cours du même examen ou a deux examens successifs ;
  • la fosse iliaque droite est dépressible (signe de DANSE).
  • l’abdomen est par ailleurs souple et indolore.

Le toucher rectal:

–  Pent revenir souillé de sang affirmant la rectorragie.

–    IL peut percevoir, à travers la paroi rectale. un boudin d’invagination que la main gauche palpant l’abdomen abaisse.

.

.

–   II peut percevoir la tête du boudin si l’invagination a progressé jusqu’au rectum : Ce toucher

rectal perçoit alors la tête du boudin comparable a un col utérin, mais dont le doigt fait le tour

.

.

dans un cul de sac sans fond.

Enfin, le toucher rectal peut être tout a fait normal,

.

.

L’état général:

  • Est bon au debut.
  • La température est normale, mais la présence d’une fièvre ne doit pas eliminer diagnostic.

AU TOTAL:

Des ce premier examen le diagnostic :

.

.
  • doit être toujours évoqué au stade précoce devant un seul signe :

le caractère intermittent paroxystique des douleurs.

  • La seule suspicion d’I.I.A. impose l’exploration radiologique en urgence.


.

.

← Article précédent: L’étiquetage des produits alimentaires : OGM Article suivant: Anatomie noyau lenticulaire


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles