/*

Mycoses des ongles.. Gare à la contagion :

Vous êtes ici : Accueil » Dermatologie » Mycoses des ongles.. Gare à la contagion :
Mycoses des ongles.. Gare à la contagion :

Un ongle vire au blanc jaunâtre ?

Un champignon pousse peut-être dessous. Pour l’éliminer, il faut le détecter. Or, un Français sur cinq est contaminé, souvent sans le savoir.

Les mycoses sont des champignons microscopiques qui se nourrissent de kératine, protéine assurant la dureté de la peau et des ongles. Une centaine d’espèces (certaines levures, moisissures et dermatophytes..) pMycoses des ongles.. Gare à la contagioneuvent infecter la peau, mais aussi quelquefois les ongles. On parle alors d’onychomycose, beaucoup plus délicate à traiter. Le premier touché est souvent l’ongle du gros orteil, les autres n’étant toutefois pas à l’abri.

L’action des champignons détériore l’ongle : il va s’épaissir, se décoller et présenter une coloration jaunâtre avec parfois des taches blanches. Les atteintes restent le plus souvent superficielles mais, chez les personnes immunodéprimées (patients sous traitements, séropositifs, diabétiques..), les mycoses peuvent se répandre en profondeur, dégénérant parfois en septicémie.

Comment les contracte-t-on ?

Les mycoses sont très contagieuses : elles peuvent se transmettre aux autres ongles, mais aussi à des personnes. On les contracte dans les zones publiques humides comme les piscines, les vestiaires, les salles de sport. Traumatismes répétés de l’ongle dans des chaussures mal adaptées, macération des pieds, exposition régulière à l’humidité , maniement de détergents, manucure fréquente.. Autant de facteurs qui fragilisent l’ongle et permettent aux mycoses de s’installer. Les personnes âgées – dont les extrémités moins irriguées sont également plus exposées. Certains traitements médicamenteux (chimiothérapie, corticoïdes , somnifères..) favorisent aussi l’infestation.

Un traitement long, mais indispensable

Point crucial : la détection. La mycose ressemble en effet à beaucoup d’autres infections de l’ongle. Seule l’analyse d’un prélèvement en laboratoire pourra confirmer qu’il s’agit bien d’une onychomycose. Il faut compter environ un mois pou le diagnostic. A partir de là, le traitement se fait à base de vernis antifongiques, complétés ou non par une prise orale de médicaments selon la profondeur de l’infestation.

Le traitement dans son intégralité dure de six à neuf mois ( dix-huit mois pour un ongle d’orteil), le temps qu’un nouvel ongle sain se forme. Il convient par la suite d’éviter les récidives en suivant scrupuleusement les consignes de prévention. Le traitement est indispensable : la mycose ne guérit jamais toute seule.

En aromathérapie ,

Appliquez une goutte de laurier noble, de thym à géraniol, de lavande vraie, et de melaleuca alternifolia ( l’arbre à thé) trois fois par jour. Poursuivre jusqu’à disparition des mycoses (ce qui peut durer plusieurs mois).

Vidéo: Mycoses des ongles.. Gare à la contagion :

2 Responses to "Mycoses des ongles.. Gare à la contagion :"

  1. moureau  24 mars 2015 at 1 h 39 min

    votre site est interessant

    Répondre
  2. gourgaud  17 janvier 2017 at 15 h 23 min

    une de mes amies me dit qu’elle a des mycoses aux ongles de pieds et que cela s installe sur ses jambes, elle allaite encore son bébé d’1 a,n et dit ne pas pouvoir appliquer de vernis spécial mycoses ni crème qui passerait dans le lait maternel

    puis je lui prêter – sans risque ultérieur pour moi même -mes affaires de ski (mes moon boots et des chaussettes de ski ?,

    merci d’avance, cordialement

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié