Un membre sectionné

> > Un membre sectionné ; écrit le: 14 mai 2012 par Samouha modifié le 24 février 2015

Un membre (ou une partie de membre) sectionné(e)

Aujourd’hui, l’amputation d’un segment de membre, par exemple d’un doigt avec un couteau de cuisine ou une scie circulaire, peut être efficacement soignée. Les progrès de la chirurgie ont en effet rendu possible la réimplantation à condition toutefois de respecter certaines règles.

Les bons gestes0

Appliquez un linge propre sur le moignon en maintenant l’appui le temps nécessaire pour arrêter le saignement. Confectionnez un large pansement compressif (mais pas trop serré) avec un linge ou des bandes larges (type Velpeau) de grand format en remontant jusqu’à la racine du membre ou la grosse articulation (coude, genou).

Mettez le segment amputé ou arraché (le moignon) en position surélevée.

.

.

Dès que possible, récupérez le membre amputé, mettez-le dans un linge propre, puis dans un sac en plastique. Posez le sac si possible sur un lit de glaçons ou sur des sachets réfrigérants. Il est impératif de tourner le sac toutes les 10 minutes environ pour éviter les gelures.

Appelez le 15 et expliquez la situation. La victime sera rapidement transférée dans un centre spécialisé (S.O.S. Mains), qu’il s’agisse d’un doigt, d’une main ou d’un pied, où une réimplantation pourra être tentée.

.

.

Un corps étranger dans la plaie

Les corps étrangers de petite taille tels que les épines, les échardes, les cailloux peuvent être enlevés facilement avec une pince à épiler ou un nettoyage à l’eau du robinet et au savon de Marseille. En revanche, un gros corps étranger, tel qu’un clou, une hampe de grille, un bâton pointu ou un morceau de ferraille profondément enfoncé dans la peau ou traversant un membre ou une autre partie du corps, ne doit pas être retiré. Il peut en effet permettre de « boucher » la plaie et donc de limiter l’hémorragie. De plus, en voulant l’enlever, vous risquez d’endommager gravement les tissus qui entourent la plaie.

Les bons gestes

Improvisez à l’aide d’un tissu propre, et de compresses un pansement et entourez l’ensemble « plaie-corps étranger » pour freiner les saignements.

.

.

Maintenez le pansement par un bandage en prenant soin de ne pas appuyer sur le corps étranger.

Surélevez la partie du membre atteint.

.

.

Alertez les services de secours (15 ou 18) pour une évacuation rapide du blessé.

Vidéo : Un membre sectionné

.

.

← Article précédent: Les plaies Article suivant: Les brûlures


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles