Les plaies

> > Les plaies ; écrit le: 14 mai 2012 par Samouha modifié le 24 février 2015

Les plaies ont de multiples origines. Elles peuvent résulter d’une chute ou bien du maniement  d’un objet tranchant ou coupant (ustensile de cuisine, outil de jardinage, de bricolage, verre, etc.).

Deux types de plaie peuvent être distingués. Les plaies superficielles qui ne touchent que la peau ou les muqueuses : ce sont les écorchures, les égratignures, les petites coupures. Les saignements sont peu abondants, excepté si la zone touchée est riche en petits vaisseaux sanguins, par exemple  le cuir chevelu. Les plaies profondes ou étendues sont d’une autre nature. Elles touchent des tissus profonds (tendons, nerfs, viscères) et donnent lieu à un saignement important susceptible de provoquer une hémorragie.

Les plaies superficielles

Une coupure occasionnée par le maniement d’un couteau, une écorchure provoquée par une chute de vélo, ou une griffure de chat sont autant de petites blessures faciles à soigner. Bien que bénignes, ces petites plaies peu profondes entraînent un saignement persistant et peuvent, si elles ne sont pas traitées, laisser le champ libre aux microbes qui en profitent pour s’infiltrer, dont le redoutable bacille du tétanos.

.

.

Les bons gestes

Lavez soigneusement la plaie à l’eau du robinet et au savon de Marseille en prenant soin d’enlever toutes les souillures (gravier, terre, poussière).

À l’aide de compresses stériles, et d’une solution antiseptique, tamponnez doucement la plaie du centre à sa périphérie (et non  l’inverse, car cela ramènerait les microbes vers le centre de la plaie). Puis asséchez de la même façon.

.

.

Si le saignement persiste, effectuez une compression locale en appuyant sur la blessure avec les doigts, protégée d’une compresse ou d’un linge propre et maintenez la pression pendant 5 à 10 minutes.

Appliquez sur la plaie un pansement adhésif ou des compresses stériles maintenues par un bandage.

.

.

Au bout de deux jours, retirez le pansement et laissez la plaie cicatriser à l’air libre.

Si la plaie est étendue et/ou que des souillures sont enchâssées dans la peau (terre, verre, gravier), consultez rapidement un médecin. Le nettoyage et quelques points de suture peuvent s’avérer utiles.

.

.

Les plaies profondes

Elles sont consécutives à un endommagement des tissus sous- jacents (artères, veines, nerfs, tendons, ou organes). Le saignement est très impressionnant. Il ne faut pas chercher à désinfecter la blessure, mais avant toute chose, à arrêter l’hémorragie. Effectuez une compression manuelle (voir page 28) en appliquant immédiatement sur la blessure un pansement stérile ou un linge propre et en appuyant fortement. Contactez immédiatement le SAMU (15).

Vidéo : Les plaies

.

.

← Article précédent: L’incendie Article suivant: Un membre sectionné


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles