➔ MEDECINE SANTE

Règles immuables et connues

> > Règles immuables et connues ; écrit le: 25 mai 2012 par najla modifié le 19 mars 2015

Dans une famille, les enfants doivent toujours se plier à une foule de règles qui sont habituellement fixées par les parents. Souvent, ces règles changent selon la situation; la présence de visiteurs, les fêtes et même l’humeur des parents les feront varier. Parfois même, elles diffèrent beaucoup d’un parent à l’autre.
Pour l’enfant hyperactif, il est bien important que les règles soient le plus fixe possible. On suggère aux parents de s’entendre sur ces règles, puis de les faire connaître à l’enfant. Par la suite, il est important de ne pas en dévier.
Ceux qui ont suivi la formation «Parents efficaces» ont appris qu’il est normal que les parents n’aient pas tous les deux le même seuil de tolérance selon les situations, et que les règles varient d’un parent à l’autre. L’enfant apprend vite qu’avec papa, tel comportement est accepté et qu’avec maman, c’est autre chose. Il sait par la suite à qui adresser ses demandes pour améliorer ses chances de les voir accepter.
Avec un enfant hyperactif cependant, on demande d’éviter le plus possible ces variations, même s’il est important que chaque parent soit authentique dans sa façon d’être avec l’enfant. Il est primordial d’établir des règles fixes, quel que soit le jour, quel que soit le parent.
Il est aussi important que ces règles soient clairement con¬nues de l’enfant. On peut les écrire sous forme d’entente avec l’enfant et les faire signer par les deux parents et par l’enfant. On peut les afficher partout où on le jugera nécessaire. On peut les répéter régulièrement ou les faire répéter par l’enfant. Par exemple, avant chaque repas, on peut répéter les règles à respecter durant le repas. Ou, chaque fois que l’on part pour l’église le dimanche, on passe en revue les règles à respecter lorsque l’on sera sur place.
Il est évident que lorsque les parents s’assoiront avec l’enfant pour décider des règles de conduite, ils ne conserveront que celles qu’ils jugent absolument nécessaires au bon équilibre de la famille. Ils laisseront souvent tomber des règles dont l’importance est secondaire. Par la suite, ils mettront tout en œuvre pour que tous les membres de la famille, y compris eux- mêmes, suivent ces règles. En effet, comment justifier auprès des enfants l’obéissance à certaines règles si les parents ne les respectent pas? Evidemment, certaines règles varieront selon l’âge des personnes; ainsi l’heure du coucher ne sera pas la même pour le très jeune enfant, pour l’enfant plus vieux, pour l’adolescent et, bien entendu, pour les parents.

← Article précédent: Meilleure formulation des demandes Article suivant: Les aliments qui optimisent le fonctionnement du système antioxydant


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site