Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

L’ostéoporose : Diagnostic et causes d’une raréfaction osseuse de l’enfant

Vous êtes ici : » » L’ostéoporose : Diagnostic et causes d’une raréfaction osseuse de l’enfant ; écrit le: 15 février 2012 par Mahfoudhi

L'ostéoporose : Diagnostic et causes d'une raréfaction osseuse de l'enfant

Durant la période anténatale, le diagnostic de raréfaction osseuse reposait autrefois sur la radiographie du contenu utérin ; de nos jours, il est fondé sur l’échographie anténatale complétée par une radiographie. Cette échographie permet de mettre en évidence des anomalies de longueur des os des membres et du squelette et une trop bonne visibilité de l’encéphale. Les radiographies permettent de confirmer ces anomalies.



À la naissance, certaines atteintes osseuses génétiques ou constitutionnelles peuvent être facilement diagnostiquées mais peuvent aussi passer inaperçues. Elles sont alors souvent diagnostiquées moment de l’apprentissage de la marche. Les fractures dans  période néonatale et pendant l’enfance posent souvent la question du syndrome des enfants battus. D’autres atteintes osseuses doivent être citées : l’ostéopathie d’immobilisation, l’ostéopathie du prématuré, le rachitisme carentiel, l’ostéomyélite, une hémopathie et une cause tumorale, mais surtout l’ostéogenèse imparfaite.

Chez le grand enfant, l’association de fractures et d’une ostéoporose est de diagnostic facile. Lorsque s’y associe une maladie connue, lorsqu’aucun diagnostic précis n’est facilement évoqué, il faut savoir éliminer une leucémie et envisager également le diagnostic d’ostéoporose juvénile idiopathique. La mesure de la densité minérale osseuse apporte une aide précieuse.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles