Un bébé a-t-il plus ou moins d’os qu’un adulte ?: os bebe

> > Un bébé a-t-il plus ou moins d’os qu’un adulte ? ; écrit le: 15 février 2013 par imen modifié le 7 septembre 2019

Il en a beaucoup plus! À la naissance, il en compte 350, alors que sa mère et son père n’en ont que 206 ou 208. Ce n’est pas que le nouveauné naisse à proprement parler avec plus d’os, mais son squelette, encore inachevé, est pour partie en pièces détachées. Il n’est d’ailleurs pas tout à fait ossifié. Le cartilage est omniprésent. Au fil des semaines, ces pièces vont fusionner et le nombre d’os va diminuer. Pas au niveau du crâne, cependant: la dispari­tion des fontanelles vise à rapprocher des os écartés pour faciliter la déformation du crâne lors de l’accouchement et permettre la croissance du cerveau, qui n’est terminée qu’à l’âge de 2 ans.

Cette diminution du nombre d’os signifie donc simplement que certains os, en partie cartilagineux, ne sont pas encore formés. Les derniers à fusionner sont ceux des cla­vicules, vers l’âge de 18-20 ans. Cette caractéristique a une double conséquence : les os des enfants sont plus fra­giles, mais aussi plus faciles à réparer que les os des adultes. Ainsi, une fracture est-elle plus rapidement réduite chez le bébé que chez ses parents.

Une infime minorité (1 % de la population environ) conserve tout de même un ou deux os de trop à l’age adulte. Ainsi, on relève plaisamment que certaines per­sonnes ont une ou deux « côtes d’Adam ». En fait, elles ne sont nullement dotées d’une côte surnuméraire; sim­plement, les arêtes (apophyses) de leur septième vertèbre cervicale sont si démesurées qu’elles compriment la ou les artères sous-clavière(s). Cela peut entraîner une diminu­tion du flux sanguin (ischémie) ou une thrombose (appari­tion d’un caillot de sang dans l’artère). Cette compression peut aussi s’exercer sur le plexus brachial, ce paquet de nerfs qui connecte les bras et les mains à la moelle épi­nière. Tous ces symptômes participent du syndrome du défilé cervicothoracique, qui se traduit par un engourdis­sement douloureux des membres. Mais toutes les per­sonnes dotées d’une vraie fausse côte supplémentaire n’en sont pas atteintes…

.

.

Vidéo : Un bébé a-t-il plus ou moins d’os qu’un adulte ?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Un bébé a-t-il plus ou moins d’os qu’un adulte ?

.

.

← Article précédent: Peut-on encore sentir un membre que l’on a perdu ? Article suivant: Les douleurs articulaires augurent-elles d’un changement de temps ?


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles