L’asthmatique et le ménage

> > L’asthmatique et le ménage ; écrit le: 14 mars 2012 par lamia modifié le 4 mars 2015

Ces remarques concernent surtout les asthmatiques aux acariens. Le ménage doit être fait tous les jours, soigneusement. L’aspiration classique n’élimine que très peu d’acariens, d’où la nécessité de recommencer tous les jours. L’idéal est de passer un chiffon humide sur les meubles, sur le parquet. Il faut ranger dans des placards tous les vêtements qui pourraient retenir la poussière. Il faut laver le sol à l’eau chaude tous les quinze jours, ce qui empêche la reproduction et élimine les acariens. Enfin, il faut veiller à ce que tous les résidus « alimentaires » soient bien enlevés, car ils pourraient servir de réserve alimentaire pour nos acariens. La pulvérisation des acaricides doit être mise en oeuvre tous les deux mois environ.

Ce ménage doit être idéalement fait en dehors de la présence de l’asthmatique. Cette « traque » va entraîner une mise en suspension des déjections des acariens, qui vont devenir plus facilement respirables. Il faudra attendre que ces « poussières » soient retombées pour que l’asthmatique puisse rentrer dans la pièce traitée. En pratique, un intervalle de temps de quelques heures suffit dans une chambre bien aérée. La maison de vacances ou de weekend doit être nettoyée et ouverte trois jours avant l’arrivée du sujet allergique. Ceci n’est pas nécessaire pour les habitations de montagne, puisque les acariens ne prolifèrent pas en altitude.

Enfin, si la séparation de l’enfant et de sa peluche s’avère très difficile si non impossible, on peut éviter la prolifération des acariens en faisant séjourner cette peluche dans un congélateur toutes les semaines pendant quelques dizaines de minutes. Cet abaissement de la température ne sera pas suffisant pour tuer les acariens, mais stabilisera leur croissance. Il ne faudra pas rendre la poupée à la sortie immédiate du congélateur mal» attendre qu’elle ait retrouvé une température normale.

.

.

← Article précédent: L’asthmatique et la chambre à coucher Article suivant: L’asthmatique et les médicaments


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles