L’asthmatique et l’alimentation

> > L’asthmatique et l’alimentation ; écrit le: 14 mars 2012 par lamia modifié le 4 mars 2015

L’asthmatique ayant une allergie alimentaire doit éviter de manger ce qui peut lui provoquer une crise d’asthme. Cela peut être difficile, comme par exemple avec les épices, qui sont vraiment partout dans notre alimentation.

Heureusement, les asthmes d’origine alimentaire sont rares. On insiste actuellement sur le rôle des cacahuètes comme allergènes alimentaires. Dans les pays qui consomment beaucoup de poisson, le nombre des cas d’asthme semble plus faible que dans les autres pays. Ce qui semble être intéressant dans les poissons pour l’asthmatique sont certains acides gras, dits polyinsaturés . Un asthmatique aurait donc intérêt à consommer du poisson, cuit non grillé sans graisse, régulièrement, et en pratique trois fois par semaine. Nous avons, avec un petit échantillon de patients, montré que ce type d’acide gras, pris à petite dose très régulièrement, est efficace, en complément d’un traitement par sprays. Ces résultats vont dans le sens des données épidémiologiques. L’intérêt de cette étude est la prise de longue durée, puisque nous avons observé une amélioration  à partir du neuvième mois d’apport de ces acides gras. De plus, ces acides  gras sont bons pour nos artères et ne peuvent pas faire de mal, en quantité habituelle.

← Article précédent: L’asthmatique et le milieu professionnel Article suivant: L’asthmatique et la chambre à coucher


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles