La réanimation : L’alimentation par sonde

> > La réanimation : L’alimentation par sonde ; écrit le: 9 janvier 2012 par Mahfoudhi modifié le 3 mars 2015

Lorsque le patient doit être alimenté pendant très longtemps de manière artificielle (patients paralysés ou incapables d’avaler en raison d’une obstruction incurable du tube digestif : cancer de l’œsophage en particulier), les perfusions ne sont pas un mode d’alimentation suffisant. Elles peuvent aussi se révéler impossibles en raison de l’état veineux du patient. Il peut alors être nécessaire d’administrer les aliments par des sondes placées dans l’estomac. Si l’estomac est accessible, on fait passer une sonde gastrique (tube en caoutchouc) par le nez et on l’introduit dans l’estomac. Les aliments mixés et tiédis y sont administrés par l’intermédiaire d’une pompe à débit régulier. Certains patients doivent subir une intervention particulière, la gastrotomie. Elle consiste à ménager une ouverture dans la paroi abdominale et dans celle de l’estomac, de manière à créer un accès direct à l’estomac. La sonde d’alimentation est alors insérée dans cet orifice et le patient nourri par aliments mixés.

← Article précédent: La réanimation : Le sang composé complexe Article suivant: La réanimation : Une méthode particulière, l’hémodialyse


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles