Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Comment faire un bandage

Vous êtes ici : » » Comment faire un bandage ; écrit le: 14 mai 2012 par Samouha modifié le 3 mai 2018

Le bandage

Le bandage est utilisé dans de nombreuses situations. Il sert à maintenir en place un pansement ou une attelle, à immobiliser une articulation ou un membre lésé et à exercer une compression pour arrêter une hémorragie.

Les différents types de bandes

Les bandes de gaze, très souples, très légères mais peu élastiques servent surtout à maintenir les pansements.



Les bandes de crêpes ou en fibres élastiques permettent de comprimer légèrement une plaie pour arrêter une hémorragie ou maintenir un membre gonflé dans le cas d’entorse, de déchirure musculaire ou de fracture.

Les bandes élastiques adhésives sont utiles lorsque l’on ne dispose pas de bandes, par exemple, en cas d’entorse bénigne ou lorsque l’on souhaite fixer un pansement.

En cas d’urgence, vous pouvez avoir recours à un bandage improvisé à l’aide d’une écharpe ou d’une cravate.Comment-faire-un-bandage

Les règles de base

Mettez-vous assis ou debout, mais toujours face au blessé.

À moins d’être démuni de tout, il ne faut jamais appliquer un bandage directement sur la plaie mais l’isoler d’une compresse de gaze.

Avant de commencer, vérifiez que la partie blessée est dans la position où elle devra rester.

Un bandage s’effectue de bas en haut, c’est-à-dire en remontant des extrémités à la racine d’un membre pour ne pas gêner la circulation veineuse. Il est recommandé également de procéder de dedans en dehors, c’est-à-dire de faire des tours de gauche à droite, dans le sens des aiguilles d’une montre.

Un bandage doit être suffisamment serré pour maintenir le pansement, arrêter une hémorragie ou empêcher un mouvement, mais ne doit pas bloquer la circulation sanguine. Desserrez le bandage si le blessé se dit gêné, se plaint de fourmillements et d’une diminution de sensibilité des doigts et des orteils.

Lorsque vous effectuez le bandage d’un membre, assurez-vous que les doigts et les orteils restent dégagés. Cela permettra de vérifier la circulation sanguine.

Si le bandage est utilisé pour arrêter une hémorragie, faites le nœud sur le pansement lui-même, à l’endroit de la plaie.

L’application d’un bandage

Chaque localisation : doigt, membre, cheville, coude, genoux, etc., appelle en principe une technique qui lui est adaptée. Vous n’êtes cependant pas secouriste, inutile donc de vous escrimer à faire un

Le bandage ; contentez-vous île respecter les règles énoncées ci-dessus.

Le bandage en rouleau ( si très simple. Il consiste à l’aire une série de tours en spirale. Commencez par un premier tour horizontal autour du membre, puis un tour oblique bien serré pour maintenir le premier tour. Faites ensuite une série de tours en spirale en remontant en direction de la racine du membre. Chaque tour doit recouvrir les deux tiers du précédent et lui être parallèle. Terminez par deux tours, repliez (à la manière d’un ourlet) l’extrémité de la bande et fixez-la avec une épingle à nourrice ou deux morceaux de sparadrap. Si vous n’en disposez pas, utilisez une bande de gaz et nouez-la.

Le bandage en 8 ou croisé est la méthode employée par les secouristes. Démarrez par un premier tour droit, puis décrivez à chaque fois un 8, en passant une première fois sur la face antérieure du membre et une seconde sur la face postérieure de façon à avoir un bandage croisé en remontant à la racine du membre. Terminez en faisant deux tours circulaires et en fixant l’extrémité de la bande.

Le bandage d’un membre ou d’une partie de  membre : pour l’avant- bras et la jambe, commencez par faire quelques tours circulaires du poignet (pour l’avant-bras) ou de la cheville (pour la jambe), puis remontez jusqu’au coude ou au genou, où vous terminerez en faisant plusieurs tours  circulaires.

Le bandage d’une main ou d’un pied : démarrez par deux tours circulaires autour du poignet (pour une blessure à la main),du coup de pied et du talon (pour le pied), puis passez sous les doigts ou la plante des pieds en direction du petit doigt. Entourez les quatre doigts de la main, ou les cinq doigts de pied, d’un tour circulaire. Revenez au poignet ou à la cheville et recommencez l’opération plusieurs fois. Terminez par deux tours en spirale autour du poignet ou de la cheville.

Le bandage du genou ou du coude : faites légèrement fléchir le bras ou la jambe. Effectuez le premier tour à la pliure du coude ou du genou, puis faites plusieurs 8 en passant tour à tour au-dessus et en dessous de l’articulation et en revenant à chaque fois dans son pli interne. Terminez par deux à trois tours horizontaux au niveau de la partie supérieure du bandage.

Le bandage d’un doigt : commencez par faire quelques tours autour du poignet, puis, passez en diagonale sur le dos de la main jusqu’au doigt blessé où vous ferez un tour circulaire.

Décrivez une série de 8 ou de tours en spirale le long du doigt et redescendez au poignet.

Recommencez en remontant le long du doigt, puis en redescendant.

Terminez par quelques tours circulaires du poignet.

 

Vidéo : Comment faire un bandage

Articles liés

Comment faire un pansement
Comment faire un bandage
Mettre en position latérale de sécurité (PLS)
Bandage et emballages
Des pansements pour protéger
Comment faire une attelle

← Article précédent: Article suivant:

Une réponse pour "Comment faire un bandage"

  1. lilou  18 octobre 2014 at 7 h 16 min

    J’ai reuci du premier coup merci Mais je suis allez a l’hopital et j’ai une entorse

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles