Césarienne

> > Césarienne ; écrit le: 16 novembre 2011 par La rédaction modifié le 16 janvier 2015

Une Césarienne est une intervention chirurgicale pour retirer un enfant de l’utérus à travers une incision dans la paroi utérine. Le mot «césarienne» vient du latin qui signifie césar enfant né par une incision (verbe caedere: couper, inciser) où serait le pseudo (surnom) porté par Jules César (dont il a hérité un de ses ancêtres, il serait né par césarienne).

Accouchement par césarienne
La césarienne est une opération souvent pratiquée depuis des temps immémoriaux, mais principalement sur la femme vient de mourir. La première opération connue succès sur une femme vivante dates de l’année 1500: cette année-là, Jacques Nufer, porc Gelder Siegerhausen en Thurgovie (Suisse), les demandes de l’autorité judiciaire locale de livrer sa femme Mary Alepaschin, par des moyens artificiels, les médecins déclarèrent impossible par l’accouchement naturel…

La chirurgie au service de la femme
La chirurgie gynécologique comprend deux pôles princi­paux : la chirurgie du sein et celle de l’utérus. Le sein est un organe d’accès aisé pour le chirurgien mais qui, pour des raisons symboliques évidentes, fait l’objet de multiples précau­tions lors- qu’il s’agit de l’opérer. La fréquence du cancer du sein est d’environ 7 % dans la population féminine…

.

.

Mesurer les risques foetaux et périnataux d’une grossesse chez une diabétique connue ou non
Justifier le dépistages systématique du diabète gistationnel chez toutes les femmes enceintes
Dépistage
Les objectifs glycémiques chez la femme enceinte
Le traitement antérieur doit être relayé par une insulinothérapie

La réanimation : Les anesthésies régionale et locale
Elle est devenue très fréquente ces dernières années, pour une raison bien compréhensible : elle permet une anesthésie du bas du corps d’excellente qualité, sans qu’il soit nécessaire d’endormir complètement des patients parfois fragiles, ou pour qui il est préférable de conserver l’état de conscience…

.

.

Épisiotomie
Dans le but d’empêcher la déchirure du périnée au cours de l’accouchement et pour faciliter l’expulsion de fœtus, le recours à l’épisiotomie est devenu un choix systématique pour le gynécologue ou la sage-femme,il s’agit d’une incision du périnée en partant de la commissure postérieure de la vulve, elle peut être douloureuse gênant par conséquence la joie de l’accouchement ,cette douleur se réduit par la bonne précision du moment de réalisation de l’épisiotomie…

L’après-accouchement
Beaucoup de femmes m’interrogent: « Docteur, j’ai accouché il y a quinze jours, ou un mois, je n’ai pas encore de retour de couches. Puis-je ou non avoir des rapports sexuels? »…

.

.

Anesthésie péridurale et accouchement
L’accouchement engendre des douleurs qui se majorent avec la progression du travail. C’est pour cette raison que l’anesthésie péridurale qui est une anesthésie loco régionale ( pour seulement une partie du corps) présente actuellement le « Gold Standard » pour l’analgésie du travail…

← Article précédent: Curiethérapie Article suivant: DIU


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles