Acupuncture

> > Acupuncture ; écrit le: 14 novembre 2011 par La rédaction modifié le 13 février 2015

C’est quoi l’ acupuncture ?

C’est une médecine énergétique qui date depuis environ 5000 ans.
Elle repose sur la bonne circulation dans notre corps d’une énergie vitale, le Qi (à lire ch’i), circulant sous la peau composée d’un équilibre entre l’énergie positive : Yang et négative : Yin. Tout déséquilibre ou toute mauvaise circulation de ces énergies est responsable de maladie.
Cette énergie emprunte 12 voies qu’on appelle Méridiens. Sur ces méridiens sont situés des points utilisés en acupuncture qui sont autant de zones stratégiques. Il y a 365 points répartis sur les méridiens qui parcourent toute la surface du corps.

La Médecine Traditionnelle Chinoise repose sur une théorie : pour éviter la maladie, il est nécessaire d’entretenir son énergie vitale ou Qi. Si cette énergie est correcte, la maladie ne peut s’installer.

Historique de l’acupuncture :

Médecine traditionnelle chinoise, datant de plusieurs millénaires, dont les fondements philosophiques ont été établis vers 2800 av. J.-C. : le Neijing, un ouvrage très important sur l’Acupuncture, date de près de 500 ans av. J.-C.
Ce sont les jésuites au XVIIe siècle qui ont donné à ce mode thérapeutique le terme d’acupuncture. Celle-ci suscite un premier engouement au début du XIXe siècle: les praticiens fleurissent; on puncture de façon anarchique, ce qui ne manque pas de provoquer des accidents. Mais il faut attendre 1934 et George Soulié de Morant (consul français en Chine) qui étudia l’acupuncture durant son long séjour en Chine, et publia lors de son retour en France un imposant traité qui fait toujours référence de nos jours

Consultation chez un acupuncteur :

Tout d’abord, l’acupuncteur va déterminer les déséquilibres énergétiques du patient. Il doit établir un diagnostique énergétique avant de commencer le traitement.
L’énergie bloquée en une région du corps s’accumule en haut du blocage, alors que les régions après le blocage vont se trouver en insuffisance énergétique.
L’acupuncteur va poser son diagnostic en déterminant les endroits où l’énergie est bloquée, et le pourquoi elle l’est.
Le traitement va consister à lever le blocage et à rétablir la circulation de l’énergie au niveau du méridien à l’aide d’aiguilles plantées dans certains points le long de ce méridien.
Il questionne : sur la raison de la consultation, les antécédents personnels et familiaux.
Il palpe les pouls chinois : superficiels et profonds Cette palpation se pratique en plaçant trois doigts sur chaque poignet, elle exige beaucoup de dextérité.

Différents pouls et significations :

  • petit de nature Yin : asthénie, insuffisance chronique,
  • corde d’arc de nature Yang, céphalées, problème hépatique…
  • râpeux de nature Yin : anémie, hématomes, plénitudes de gaz
  • plein, de nature Yang, en cas de plénitude de rein
  • serré de nature Yang, annonce une maladie sérieuse, grave
  • accéléré :plus de 5 battements par mouvement respiratoire de nature Yang
  • glissant, rapide et mou qui permet d’annoncer à une femme une grossesse avant les résultats des tests biologiques.

Il observe la langue qui renseigne sur les organes:

  • la pointe renseigne sur le cœur
  • le centre : sur l’estomac
  • les bords : sur le foie
  • la racine : sur les reins
  • Langue rouge : affection non grave
  • Langue Noire : affection grave
  • Langue Rose avec points violets : affection intestinale
  • Langue Rose avec points rouges :signe annonciateur d’ ictère
  • Langue Rouge brillant : examiner la vésicule biliaire
  • Langue Rouge foncée avec ponts brillants : signe toxique de gravité du coeur
  • Langue violacée : orient vers une affection cardiaque ou rénale
  • Langue violacée : orient vers une affection cardiaque ou rénale

Puis il examine l’enduit de la langue qui renseigne sur les pathologies et le degré d’affection:

Renseignements recueillis sur l’examen de la langue

  • Enduit blanc : affection externe, de froid à l’intérieur (ex : grippe)
  • Enduit jaune : affection interne profonde (ex : problème organique)
  • Enduit jaune-noir : atteinte de l’estomac
  • Enduit grisâtre : abondance de toxines dans le corps

A la fin de cet examen, le diagnostic est établi.

L’acupuncteur va alors procéder à la pose des aiguilles. Cette pose est assez rapide.
Si l’énergie vitale est trop froide, il choisira les points qui permettront de la réchauffer.

  • Si elle est trop faible, il la renforcera et
  • Si elle est coincée, il la débloquera.

Tout va dépendre de l’effet désiré : tonifier ou disperser
De ce fait, l’acupuncture peut effectivement rééquilibrer l’énergie, restaurer la santé et prévenir le développement de maladies.
Le patient sera immobilisé un peu moins d’une demi-heure. Depuis 1985, les aiguilles sont dans un emballage stérile, et sont à usage unique.

Applications de l’acupuncture :

Les traitements varient selon l’âge du malade, l’état de sa santé et changent parfois même avec les saisons.

  • Les plus âgés et les enfants ne sont pas piqués en profondeur et les points d’acupuncture choisis sont moins nombreux.
  • Les jeunes et les personnes relativement fortes reçoivent des traitements plus intenses.
  • Au printemps et en été, les patients sont piqués en surface.

Indication de l’acupuncture :

Son efficacité a été retenue dans plus de 100 affections.

  • Les maux de tête : incluant les migraines et les maux de tête neurologiques,
  • Les vertiges,
  • Les douleurs du cou, des épaules, du bassin et des jambes.
  • La sciatique,
  • distension abdominale / flatulences *
  • contrôle de douleurs aiguës et chroniques
  • sinusites allergiques *
  • La paralysie faciale,
  • désintoxication (drogues) *
  • dysménorrhée, douleurs pelviennes *
  • La douleur du nerf trifacial,
  • anxiété, attaques de panique *
  • arthrite / arthrose *
  • L’apoplexie
  • Les maladies internes comme la gastrite chronique et aigue, constipation, diarrhée *
  • Certaines maladies gynécologiques
  • L’acupuncture est reconnue comme étant une thérapie antidouleur efficace : près de 60% des patients qui ont reçu un traitement par acupuncture ont vu leur maux s’atténuer
  • L’acupuncture peut également apporter un soutien dans le cadre de l’arrêt du tabac, d’un régime
  • Un domaine de l’acupuncture s’intéresse à l’obstétrique : les aiguilles peuvent en effet soulager certains maux avant, pendant, et après l’accouchement

Les indications comportant une * font parties des 43 validés par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

Contre-indications de l’acupuncture :

  • Lésion organique : tumeur, infection
  • Certains points chez la femme enceinte qui risquent de provoquer l’accouchement

Vidéo : Acupuncture

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Acupunture

← Article précédent: Opération des oreilles décollées Article suivant: homéopathie anxiété


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site