Rose rouge

> > Rose rouge ; écrit le: 15 décembre 2011 par La rédaction

Rosa gallica L.

Quel est son aspect ?

 La rose rouge est un buisson vivace de 60 à 100 cm de haut aux rameaux embroussaillés, aux tiges florales droites surmontées de fleurs uniques d’un rose profond ou d’un rouge éclatant. Les tiges florales sont hérissées de poils raides. Elles portent des feuilles imparipennées composées de 5 à 7 folioles longuement pétiolées. Les fleurs, très parfumées, apparaissent en mai et juin. Ensuite, elles se transforment en grattecul ou cynorrhodons qui abritent un akène poilu.

D’où vient-elle et où pousse-t-elle ?

La rose rouge pousse à l’état sauvage dans de nombreux pays d’Europe. On la retrouve en lisière de bois, ou le long de chemins calcaires. En raison de son huile essentielle parfumée, elle est cultivée en France, en Bulgarie, en Grèce, en Turquie et en Union soviétique.

.

.

Comment la récolter et la conserver ?

Les pétales, qui servent à la distillation de l’huile essentielle, sont cueillis lorsque la plante est en fleur, aux premières heures de la matinée, quand leur teneur en substances actives est la plus forte. Un hectare de plantation de roses donne environ 4 à 5000 kg de pétales de rose dont on extrait 1 kg d’essence de rose.

Que contient-elle ?

Les pétales de rose renferment de 0,1 à 0,6 % d’essence de rose, extraite par distillation à la vapeur d’eau. Ses composants principaux sont le citronnellol (40 à 50 %) et le géraniol (20 %).

.

.

La rose rouge en cosmétologie :

Les incomparables qualités odoriférantes de l’essence de rose rouge en font un des parfums les plus chers et les plus précieux utilisés en cosmétologie. On la retrouve dans des crèmes dermiques, des rouges à lèvres, des lotions faciales et des poudres. Elle entre également dans la composition de quelques grands parfums comme par exemple le n° 5 de Chanel. L’essence de rose est extrêmement chère, et est souvent remplacée par des essences moins onéreuses, comme par exemple l’essence de palmarosa extraite du Cymbopogon martini, une variété de pélargonium odoriférant.

A quoi sert-elle encore ?

En pharmacie, l’essence de rose est utilisée pour corriger le parfum de crèmes curatives ou de solutions. En usage externe, l’huile de rose (Oleum rosae) et l’eau de rose (Aqua rosae) sont à retenir.

.

.

← Article précédent: Comment soigner une plaie Article suivant: Avoine


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles