Propriétés médicinales de la bourrache : Borago Officinalis

> > Propriétés médicinales de la bourrache : Borago Officinalis ; écrit le: 27 avril 2013 par Hyerisam modifié le 9 mars 2015

Famille botanique: Borraginacées / Nom anglais : Borage / Nom vernaculaire arabe: « Bou-rash, boukhrich , harcha, bou-chenaf ».

La plante de bourrache:

C’est une plante annuelle de 30 à 40 cm, très hispide, à tige épaisse, dressée cylindrique, creuse et rameuse à poils rudes. Les feuilles radicales couchées sur le sol sont grandes, pétiolées, oblongues, épaisses et ridées ; les feuilles supérieures sont plus étroites et alternes. Les fleurs bleues, régulières, sont longuement pédonculées, penchées et disposées en grappes; le calice à lobes lancéolés linéaires, aussi long que la corolle. Le fruit est un tétrakène avec calice persistant ; il renferme 4 petits akènes noirs et cornés à maturité.

Propriétés et usages :

Toutes les parties de la bourrache ont une odeur un peu vireuse et sont remplies d’un suc fade, très visqueux abondant en nitrate de potasse. Etant administrée en infusion théiforme, la plante est employée avec avantage comme tempérante, dans les fièvres ardentes, bilieuses et éruptives, dans les engorgements du foie. Les fleurs en décoction 60 g par litre d’eau, sont efficaces dans les défaillances et les faiblesses du cœur, dans les états mélancoliques, dans les délires des fébricitants, en cas d’inflammation aiguë des reins (la néphrite), en cas d’oligurie (diminution de la quantité des urines) et en cas d’inflammation viscérale. Les feuilles comme les fleurs sont effectivement sudorifiques, calmantes et dépuratives. On les emploie aussi dans tous les cas où les fonctions des reins où des bronches demandent à être stimulées.

.

.

La décoction des feuilles et des fleurs (60 g / L d’eau) ; 2 à 3 tasses par jour entre les repas. En usage externe, les feuilles fraîches écrasées calment la douleur des abcès, des tumeurs inflammatoires, des brûlures. Leur décoction ou en cataplasme très chaud calme la goutte. L’eau distillée des fleurs calme les inflammations oculaires.

Les fleurs seules ont des propriétés diaphorétiques, qui favorise la transpiration.

.

.

L’huile de la graine de bourrache, en usage externe et interne permet de résoudre les problèmes épidermiques comme l’acné. Elle est très utilisée en cosmétologie suite à sa grande richesse en acides gras insaturés fournissant une huile hydratante très efficace en application interne qu’externe, en ingestion ou par voie orale.

Principes chimiques:

La bourrache contient un mucilage neutre hydrosoluble en glucose, galactose et arabinose, responsable des propriétés émollientes, connues depuis longtemps d’où son usage dans les sirops pectoraux et les cataplasmes anti-inflammatoires. Elle est riche aussi en nitrate de potassium.

.

.

La graine (33% huile) fournit des acides gras essentiels, dont 17-27% des GLA: acide gamma-linolénique.

Précautions d’usage :

C’est une plante hypertensive.

.

.

Cette plante est déconseillée pour la femme enceinte, allaitante et les individus qui ont des problèmes hépatiques, car toute sa partie aérienne contient un alcaloïde toxique pour le foie appelé : Pyrrolizidine.

← Article précédent: Huiles de soin un rituel à savourer.. Article suivant: Propriétés médicinales de la chicorée : Cichorium Intybus L.


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles