Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Ortie

Vous êtes ici : » » Ortie ; écrit le: 15 décembre 2011 par La rédaction

Urtica dioica L.

Quel est son aspect ?

Ortie  L’ortie est une plante herbacée vivace pourvue d’un rhizome ramifié et jaune, donnant naissance à de nombreuses tiges tétragones d’environ 120 cm de haut. Ses feuilles acuminées et dentées sont perchées sur de longs pétioles. Des grappes de fleurs ramifiées se nichent à l’aisselle des feuilles supérieures de juin à septembre. Comme il s’agit d’une plante dioïque, les fleurs mâles et femelles sont portées par des exemplaires différents. Les deux sortes de fleurs sont insignifiantes et verdâtres. Les fleurs femelles se transforment en akènes. Toute la plante est recouverte de poils.



Où pousse-t-elle ?

On retrouve l’ortie partout en Europe. Elle se complaît dans les bois de conifères ou feuillus. C’est une mauvaise herbe des jardins, qui pousse aussi dans les décharges, le long des clôtures, etc.

Comment la récolter et la conserver ?

Les jeunes feuilles cueillies des tiges en fleur, ou la plante entière font l’objet de la récolte. Elles sont mises à sécher à l’ombre, en couches légères, ou à une température artificielle de 60 °C max. La couleur verte de la plante doit subsister après la dessiccation.

Que contient-elle ?

L’ortie est une plante complexe, aux composants nombreux dont l’action est bénéfique aux cheveux. On y trouve entre autres des vitamines C, B2 et B6, de l’histamine, de la chlorophylle A et B (que l’on isole facilement) des alcools de diterpène et de triterpène, ainsi que des caroténoïdes.

L’ortie en cosmétologie :

S’il faut en croire la sagesse populaire, l’ortie prévient la chute des cheveux. Voici la recette d’une lotion capillaire à préparer à la maison : émincer 100 g d’ortie, l’arroser d’un demi litre d’eau bouillante. Laisser refroidir, puis y ajouter 0,5 1 de vinaigre à 4 %. Rincer les cheveux, chaque soir, pendant 10 jours, avec cette préparation modérément réchauffée. Après cette cure, les cheveux seront plus beaux, plus souples et brillants.

A quoi sert-elle encore ?

Les jeunes tiges d’ortie sont un ingrédient précieux des « cures stimulantes printanières ». Elles se préparent en infusion, ou en légume, comme les épinards.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles