Mauvaise haleine

> > Mauvaise haleine ; écrit le: 13 mars 2012 par tayechi modifié le 28 février 2015

Ce handicap peut avoir plusieurs causes :

  • problème de dentition : faire contrôler par son dentiste qu’il n’y a ni caries ni infections dentaires
  • certains aliments
  • problèmes digestifs
  • problème hépatique
  • le fait de fumer

Une fois de plus, une hygiène buccale s’impose en utilisant deux fois par jour notre préparation « bains de bouche ».

Nous ne sommes pas tous égaux devant certains aliments. Certaines personnes avouent avoir un estomac « d’autruche » et donc tout digérer.

Malgré ce, il vaut mieux éviter ail, oignon et poivron, mais si on refuse de s’en priver, mieux vaut les consommer cuits car ainsi ils seront plus digestes.

En cas de problèmes digestifs (reflux gastro-œsophagien, ulcère gastrique, hernie hiatale) il faut bien sûr gérer au cas par cas. Toutefois rien n’empêche pour avoir une meilleure haleine d’utiliser après chaque repas quelques gouttes d’un mélange de :

  • HE menthe poivrée
  • HE persil

Composition

HE menthe poivrée

Fournie par les feuilles de mentha piper ata, famille des Lamiacées, cultivée principalement dans le Maine et Loire (région de Chemillé). La menthe poivrée fait partie des menthes les plus appréciées et les plus utili­sées, que ce soit au niveau médical, alimentaire ou cosmétique. Son huile essen­tielle est la plus riche en menthol et en menthone, ce qui lui confère cette odeur forte, intense et pénétrante, reconnaissable entre toutes. Sa saveur est poivrée et procure une sensation de froid dans la bouche et sur la peau. C’est une huile essentielle polyvalente, car elle est à la fois stimulante, antispasmodique, carmi- native, antiseptique, digestive en usage interne, anesthésiante et antalgique en usage externe.

Dans un mélange d’huiles essentielles, elle dominera toutes les autres même à un taux relativement faible. Elle a un arôme qui réveille mais qui est souvent envahissant.

Pour atténuer une mauvaise haleine, elle est souveraine dans la mesure où la personne la supporte. Il m’arrive souvent de rencontrer des personnes me disant que l’huile essentielle de menthe poivrée leur donne une sensation de mal être. Dans ces conditions, mieux vaut avoir recours à l’huile essentielle de verveine.

HE persil

Fournie par les semences de petroselinum sativum, famille des Apiacées. Le persil est surtout connu et apprécié pour son usage culinaire.

L’huile essentielle est incolore, son odeur est forte. Elle contient principale­ment de l’apiol et de la myristicine et a la réputation depuis fort longtemps de rafraîchir l’haleine. La présence importante d’apiol fait que cette huile essentielle a des propriétés emménagogues, voire abortives en cas de surdosage. Elle est donc à proscrire totalement chez la femme enceinte (laquelle pourra utiliser l’huile essentielle de menthe ou de verveine seule.)

HE verveine

Fournie par les feuilles de lippia citriodora. C’est la verveine odorante encore appelée citronnée, certainement une des plantes les plus bues en tisane pour digérer. Elle provient principalement du Maroc. Son huile essen­tielle de couleur jaune pâle a une odeur fort agréable très citronnée. On trouve du géranial, du néral et du limonène. C’est une huile aux vertus digestives et antispasmodiques. Elle est une bonne alternative à l’huile essentielle de menthe poivrée quand celle-ci est mal tolérée.

Posologie

Pour lutter contre un problème de mauvaise haleine chez un adulte : 2 gouttes, 3 fois par jour, après les repas, sur une mie de pain ou un morceau de sucre.

Vidéo : Mauvaise haleine

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Mauvaise haleine

← Article précédent: L’asthme chez la femme enceinte Article suivant: Je ne vois plus rien, d’un seul coup


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site