Maladies de la prostate hypertrophie cancer infection

> > Maladies de la prostate hypertrophie cancer infection ; écrit le: 20 janvier 2012 par La rédaction modifié le 22 juin 2018

maladies de la prostate


La prostate, glande de l’appareil génital masculin à sécrétion externe et interne, se trouve sous la vessie en avant du rectum. De la taille d’une prune (Elle mesure en moyenne 3 à 4 cm de long pour 3 à 5 cm de large), elle entoure le début de l’urètre, canal par lequel s’évacue l’urine collectée dans la vessie. La prostate sécrète le liquide prostatique qui, avec les sécrétions des vésicules séminales situées à proximité, constitue le liquide séminal. Liquide prostatique, les secrétions des vésicules séminales et les spermatozoïdes issus des testicules, forment le sperme. Le fonctionnement normal de la prostate dépend d’une hormone mâle, la testostérone, fabriquée par les testicules.

Dans ce dossier

Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est un “adénocarcinome”(cancers glandulaires), dans la grande majorité des cas, il est influencé par les hormones. Le cancer de la prostate se développe à partir des cellules prostatiques qui bordent les petites glandes situées au sein de la prostate. En temps normal, les cellules se divisent selon un ordre préétabli par les informations contenues dans le noyau de la cellule. Lorsque ce processus de croissance ne suit plus les ” consignes ” du programme de la cellule, la division se fait de façon anarchique, non freinée, et aboutit à une tumeur. Cette tumeur peut-être soit ” bénigne ” et sans grand danger pour la santé, soit ” maligne ” et il s’agit alors d’un cancer. La tumeur maligne a le potentiel de détruire d’autres cellules et de se développer à distance, dans d’autres parties de l’organisme. C’est ce qu’on appelle les métastases.

Adénome de la prostate


L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) également appelée adénome de la prostate désigne une affection non cancéreuse d’évolution lente qui cause l’augmentation de la taille de la prostate. La prostate hypertrophiée devient plus grande et exerce plus de pression sur l’urètre et la vessie ce qui gène l’écoulement normal de l’urine.

.

.
  • C’est la première cause de troubles mictionnels chez l’homme .cette affection touche 80% des hommes dont l’âge est supérieur à 55 ans.
  • Son incidence augmente avec l’âge et elle peut rester asymptomatique chez la plupart des hommes atteints.

La prostatite

C’est l’inflammation de la glande prostatique chez l’homme, généralement d’origine infectieuse elle peut être associée à un adénome prostatique ou autres infections urinaires, On distingue :

  • La prostatite aiguë bactérienne: à début brutal, généralement associée à une infection urinaire,
  • La prostatite chronique bactérienne: cause fréquente d’infections urinaires récidivantes
  • La prostatite non bactérienne: prostatite chronique sans germe
  • La prostatodynie: signes et symptômes de prostatite sans inflammation ni germe

← Article précédent: SIDA et médecines douces Article suivant: Les rides


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles