/*

Les pannes de paupières:

Vous êtes ici : Accueil » Ophtalmologie » Les pannes de paupières:

[tab:ARTICLE]

Orgelets (compère-loriot) et chalazions:

Il existe dans l’épaisseur des paupières de multiples petites glandes
(glandes de Meibomius) dont le rôle est de produire du sébum et des larmes.
Lorsque l’excrétion ne se fait pas normalement, en cas de fatigue visuelle ou générale, et que leur contenu ne s’écoule plus, ces petites glandes s’infectent. Il se forme alors un « bouton » sur la paupière.
Au niveau des cils, l’infection provoque la formation d’un petit abcès que l’on appelle un orgelet.
Plus loin, dans 1 épaisseur de la paupière, il s’agira d’un chalazion, une « grosseur » douloureuse, rouge, gonflée et remplie de pus.
L ophtalmologiste consulté fera le diagnostic de la maladie et prescrira le traitement nécessaire.

Homéopathie:

Collyres:
CALENDULA D4,2 gouttes 6 fois par jour ; ECHINACEA D3/SILICEA D20 aa, 2 gouttes 3 fois par jour.

Compresses chaudes:
CALENDULA TM 40 %/ ECHINACEA TM 3 %, gouttes, OU THUYA TM, gouttes : 15 gouttes diluées dans un demi-verre d’eau chaude. Laisser quelques minutes sur les paupières fermées pour ouvrir les pores et faciliter l’évacuation du pus.

Pommade:
CALENDULA 10 %, plusieurs fois par jour sur la paupière

Par voie orale:
STAPHYSAGRIA D10, dilution, 10 gouttes buvables 3 fois par jour;
NITRIC. D20/KALIUM BICHROM. D6/MYRISTICA SEBIF. D4 aa, dilution, 10 gouttes buvables toutes les heures.

Blépharite:

La blépharite est un eczéma, une inflammation du bord des paupières, qui deviennent rouges, et des squames (pellicules) se détachent entre les cils avec une tendance aux démangeaisons.
La blépharite est souvent accompagnée d’orgelets, de chalazions, d’ulcérations de la cornée et de sécrétions collantes entre les cils ce qui favorise l’infection et l’augmentation des demodex. Les demodex sont des petits parasites du groupe des acariens, présents chez 25 % de la population mais normalement en petit nombre. En cas de blépharite les demodex se multiplient car ils sont très friands des squames bien gras, un peu comme nous avec des chips. La présence de demodex en surnombre augmente l’inflammation et nous voilà partis dans un joli cercle vicieux.
On ne s’en sort qu’avec une hygiène journalière rigoureuse des paupières, grâce aux compresses chaudes qui ouvrent les pores et nettoient ces sécrétions grasses.
La blépharite survient souvent chez des gens sensibles et allergiques. 1,1 le pose aussi un véritable problème esthétique car le bord des paupières est rouge et chargé de petites peaux qui s’en détachent. Le maquillage devient quasi impossible. Les cils peuvent tomber en cas d’abcès de leur Différentes causes peuvent expliquer la survenue d’une blépharite. Le plus souvent, on a affaire à un patient allergique qui souffre d’autres problèmes de peau comme l’eczéma, par exemple.
C’est parfois l’effet d’un surmenage visuel, surtout en l’absence de cor¬rection optique adaptée.
Dans certains cas, la blépharite est due à un manque d’hygiène : les sécrétions s’accumulent, les orifices des glandes se bouchent, leur contenu ne peut plus s’écouler et les paupières s’enflamment.
L’ophtalmologiste va préciser le diagnostic et prescrire le traitement nécessaire. Il s’agit là d’une maladie chronique, et les rechutes sont probables.
Il faut se plier à certaines règles d’hygiène indispensables pour débarrasser le bord des paupières des squames et permettre aux glandes de mieux évacuer leurs sécrétions. Il faut doucement frotter le long des cils avec des compresses humides et chaudes, de façon quotidienne et prolongée.
En cas de démangeaisons : surtout ne pas gratter ! Mieux vaut multiplier les compresses à l’eau chaude pour calmer l’irritation.
Porter sa correction optique contribue à limiter la fatigue visuelle et à éviter la blépharite.

Homéopathie:

Compresses oculaires:
CALENDULA TM ou EUPHRASIA TM : quelques gouttes diluées dans de l’eau chaude pour ramollir les croûtes collées entre les cils et pour débarrasser le bord des paupières des sécrétions et des squames.

Massage le long des cils:
ANTIMOINE 0,4 %/ CALENDULA 10 %, gel, en très petite quantité (une tête d’épingle) ; favorise l’hygiène des paupières et traite l’inflammation.

Collyres:
CALENDULA D4, 2 gouttes deux fois par jour ;
MERCURIALIS D3, 2 gouttes deux fois par jour;
SILICEA Dé, 2 gouttes deux fois par jour.

La chute des cils peut compléter le tableau ; le meilleur traitement est celui de l’inflammation. Pour favoriser la repousse des cils, on peut prendre SÉLÉNIUM D6, trois granules une fois par jour pendant six mois.
L’acné rosacée est une forme particulière d’acné avec un visage rouge, qui peut s’accompagner de blépharite grave, de conjonctivite sévère et d’inflammations de la cornée.
L’alimentation et les organes digestifs jouent également un rôle très important. Certains patients sont allergiques aux produits laitiers ou au blé et au gluten.
Le traitement homéopathique « du terrain » est un facteur primordial dans l’efficacité du traitement de la blépharite.

Zona ophtalmique:

Il s’agit d’une infection au niveau du nerf ophtalmique par le virus varicelle-zona, de la famille des herpès virus. Le zona est généralement en rapport avec une baisse de l’état général et de l’immunité, réveillant le virus de la varicelle contractée autrefois et provoquant une rechute.
On observe des vésicules douloureuses dans le territoire du nerf, sur les paupières et le front.
Le zona est dangereux pour les yeux car il présente un risque d’atteinte de la cornée ; il faut d’urgence consulter un ophtalmologiste en cas de zona du visage et du cuir chevelu.
Pour les lésions des paupières, on peut appliquer des compresses avec CALENDULA TM, 15 gouttes diluées dans un demi-verre d’eau.

Lifting:

Très fréquemment pratiqué, le lifting des paupières est appelé « blépharoplastie ». Voici les complications que j’ai parfois observées : la lagophtalmie, ou incapacité à fermer complètement la paupière supérieure, et l’ectropion, qui correspond à une rétraction vers le bas de la paupière inférieure. Ces deux complications déclenchent un assèchement de la cornée responsable d’une inflammation.
Ces opérations sont très courantes et il convient de prendre conscience qu’une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une petite part d’aléas.

Paupières tressautantes:

Il arrive que les paupières soient animées de petites secousses musculaires involontaires. Ce tressautement est souvent un signal qui nous indique que nous manquons de magnésium et de calcium, qu’il faut apporter en complément d’une alimentation saine et équilibrée.

Tuméfactions:

Au niveau des paupières, existent toutes sortes de tuméfactions, de la simple verrue aux kystes divers en passant par les lésions malignes (carcinomes, épithéliomas). Toutes les tuméfactions, excroissances et lésions chroniques qui ne guérissent pas doivent être surveillées. Il faut les faire enlever si elles commencent à saigner, à s’agrandir ou à se transformer en lésions croûteuses, bosselées, vascularisées, par exemple.
L’ophtalmologiste va établir le diagnostic et décider de la meilleure conduite à tenir et du rythme de surveillance.

Verrues:

Après avoir confirmé le diagnostic de verrue, l’ophtalmologiste va prescrire un traitement ou une intervention.
En homéopathie, on peut essayer de les faire disparaître ainsi : THUYA TM, 15 gouttes diluées dans un demi-verre d’eau chaude pour compresses sur les paupières fermées pendant quelques minutes.
En cas de venue large et plate:
CAUSTICUM D6 ou DULCAMARA Dé, 10 gouttes buvables deux fois par jour.

En cas de verrue molle et pédiculée saignant facilement au toucher:
NITRICUM ACIDUM Dé OU CINNABARIS Dé, 10 gouttes buvables deux fois par jour.

En cas de verrue en chou-fleur:
THUYA Dé, 10 gouttes buvables deux fois par jour.

Chute de la paupière (ptosis):

C’est un problème du muscle releveur de la paupière, qui ne fait plus son travail. La paupière supérieure tombe et ne parvient pas à se relever suffisamment, ce qui est gênant pour voir dans tout son champ visuel.
Il s’agit d’un problème congénital, souvent d’un seul côté. Chez l’enfant, un risque d’amblyopie existe si l’axe de la vision est recouvert par la paupière. Il convient donc de traiter le ptosis congénital avant l’âge de 2 ans.
D’autres causes peuvent intervenir, comme l’atteinte d’un nerf ou la myasthénie (maladie musculaire). En cas de survenue brutale d’un ptosis pouvant correspondre à une maladie grave, il faut donc consulter en urgence.[tab:VIDEOS]

Vidéo : Les pannes de paupières:

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les pannes de paupières:

http://www.youtube.com/watch?v=rVCDDzzAj94 [tab:END]

One Response to "Les pannes de paupières:"

  1. OPACZYNSKA claudine  6 novembre 2012 at 15 h 24 min

    j’ai une petite verrue apparue soudainement et rapidement sur la paupière supérieure
    j’ia une dmla à cet oeil et fais régulièrement des injections intravitréennes…cela peut avoir un rapport et comment me débarasser sans danger de cette petite verrue ???

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié