Les hormones en homéopathie

> > Les hormones en homéopathie ; écrit le: 15 février 2012 par azza

Les homéopathes emploient aussi les hormones, aux doses infinitésimales qui constituent la base de leur dis­cipline : les dilutions d’extraits d’ovaires, thyroïde, hypophyse, et aussi hypothalamus, font partie de leur arsenal.

Voici mon opinion sur la question : tout d’abord, il faut mettre à part les médecins, dont je suis, qui mélan­gent dans leurs ordonnances doses homéopathiques et allopathiques; et ils sont nombreux, surtout dans le domaine de l’amaigrissement ou de la médecine géné­rale de ville.

L’homéopathie pure est une chose. L’homéopathie jointe à l’allopathie en est une autre. Je ne suis pas contre la première formule ni contre l’association, à condition que celle-ci s’effectue d’une certaine façon, et qu’elle ne serve pas de camouflage à des traitements plus ou moins dangereux par ce qu’ils contiennent.

.

.

Une homéopathie bien conduite peut aider la fonc­tion hépatique, rénale, circulatoire, ce qui permettra d’assumer mieux une hormonothérapie normale, allopathique.

Quant aux hormones aux doses homéopathiques, si elles ne peuvent en aucun cas se substituer au traite­ment hormonal, que ce soit dans la contraception ou dans le traitement de la ménopause, elles représentent par contre un traitement d’appoint extraordinaire pour rééquilibrer des perturbations hormonales à tous les stades de la vie, depuis les troubles des règles jusqu’à la ménopause.

.

.

← Article précédent: Anatomie moelle spinale Article suivant: Les estrogènes-médicaments


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles