Les analyses biologiques: Transaminases, Transferrine

> > Les analyses biologiques: Transaminases, Transferrine ; écrit le: 12 février 2013 par Sameh

Transaminases (TGO – TGP) :

L’élévation du taux sérique des transaminases (alanine aminotransérase ALAT, ancienne SGPT ou TGP, et aspartate aminotransférase ASAT, ancienne SGOT ou TGO) est un témoin sensible, mais non-spécifique des maladies hépatobiliaires. En effet si les TGP sont d’origine quasiment exclusivement hépatique, les TGO sont présents dans de nombreux tissus (rein, foie, cerveau, muscles, cœur).

Une augmentation du taux des transaminases nécessitera d’effectuer un contrôle et au minium un bilan hépatique. En cas d’élévation de ces transaminases, on suspecte en premier un problème d’alcool (On complétera l’examen par le dosage des y GT) et une hépatite virale. Mais il y a de nombreuses autres causes possibles.

Pour la petite histoire, je me rappelle très bien une vieille dame très digne qui n’avait pas bu une goutte d’alcool depuis au moins 20 ans et qui se sentait honteuse parce qu’elle avait un taux élevé de transaminases… qui provenaient en fait de la prise d’un traitement anticholestérolémiant. Je connaissais aussi un monsieur de 60 ans qui prenait environ une à trois « cuites » par jour depuis 20 ans. Lors d’une hospitalisation, nous avons pu faire une prise de sang : le bilan hépatique était entièrement… normal ! Incroyable, les médecins l’ont même fait à deux reprises pensant à une erreur de laboratoire.

.

.

Augmentation du taux :

Aux côtés des causes hépatiques très facilement évoquées, qu’elles relèvent d’un alcoolisme, ou d’une cause nutritionnelle, d’une cause virale (hépatite), d’une cause médicamenteuse, il ne faut pas méconnaître les :

.

.
  •     causes musculaires : exercice physique, myopathie, injection intramusculaire, insolation, piqûres d’hyménoptères.
  •  causes cardiaques : insuffisance cardiaque, péricardite, infarctus.
  • causes diverses : hyperthyroïdie, insuffisance rénale, hémolyse chronique, obésité, diabète, hémochromatose…

Transferrine:

La transferrine est la molécule transporteuse du fer dans le sang.

Augmentation du taux :

.

.

Au côté des carences en fer, la transferrine est augmentée dans un certain nombre de situations courantes :

–  imprégnation œstrogénique : grossesse, prise d’œstrogènes, cancer sécrétant des œstrogènes (ovaire, testicule),

.

.

–  cancers primitifs ou secondaires du foie,

–  médicaments (thiazidiques).

.

.

Diminution du taux :

–    Inflammations chroniques, subaiguës ou aiguës.

.

.

–    Insuffisance hépatique.

–   Dénutrition.

–    Pertes cutanées (brûlures), rénales ou digestives (diarrhée, vomissement…).

–    Prise d’androgènes.

–    Surcharge en fer.

← Article précédent: Les analyses biologiques: Syndrome Métabolique, Temps de Céphaline Kaolin Article suivant: Les analyses biologiques: Triglycérides, Urée, Vitesse de Sédimentation


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles