Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Le choix des aliments

Vous êtes ici : » » Le choix des aliments ; écrit le: 26 janvier 2014 par Hela modifié le 26 février 2015

Le choix des alimentsDes messages officiels influencés par le poids de l’industrie alimentaire

En un siècle, notre alimentation a été complètement boulever­sée. Depuis le début du xxe siècle nous consommons donc :

—     moins de pain et de céréales;



—     moins de fruits et légumes ;

—     plus de viandes et produits camés ;

—     plus de laitages;

—     plus de produits cuisinés avec trop de graisses.

C’est une tendance forte qui a traversé tout le xxe siècle et elle continue, encouragée par les messages de l’industrie alimentaire, qui elle se préoccupe en priorité de ses bénéfices et pas spéciale­ment de la santé publique !

Face à l’explosion de l’obésité, du diabète et des accidents cardio­vasculaires, et pour limiter les dégâts en France, les autorités publiques ont publié des recommandations officielles qui sont connues sous le nom de PNNS (Programme national nutrition santé).

Elles constituent une base minimale de ce qu’il faut savoir pour bien s’alimenter. Cependant, ces messages officiels laissent une grande place aux laitages (3 par jour), à la viande (placée avant le poisson) et au vin dont il est seulement conseillé de limiter la boisson au-dessous de 3 verres de vin pour les hommes et de 2 verres de vin pour les femmes. Autrement dit, ces recommandations protègent les activités agricoles et alimentaires françaises, à savoir l’élevage, la production de laitages et la viti­culture.

Il est possible de faire nettement mieux!

Il s’agit des laitages, de la viande rouge (surtout de la viande transformée), et du vin qui sont loin d’être toujours bénéfiques :

—     Le vin est bon pour le cœur à très faible dose, mais néfaste pour les cancers. Il a aussi un effet négatif pour la maladie d’Alzheimer chez les porteurs du gène apo E4, soit un quart de la population. Sa consommation idéale se situe entre 1 à 6 verres par semaine.

—     Les graisses animales sont dangereuses pour les trois mala­dies. La consommation élevée de viande rouge et de viandes trans­formées est potentiellement cancérigène.

—     Les laitages, eux, sont soit sans effet sur ces maladies, soit potentiellement impliqués dans des cancers comme celui de l’ovaire  ou de la prostate  Et les effets positifs dont les pare l’industrie sont souvent hypothétiques (cf. la publicité sur le calcium des yaourts, censé faire maigrir! Toutefois, les pubs ne le disent pas vraiment, et pour cause, mais le sous- entendent…)

Ne vous forcez jamais à consommer davantage de laitages. Ce sont des aliments dont l’intérêt pour votre santé n’est réel qu’en petites quantités. Une alimentation équilibrée doit d’abord privilégier les fruits, les légumes et les poissons.

Vidéo:Le choix des aliments

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Le choix des aliments

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles