La télévision est-elle meilleure que la lecture

> > La télévision est-elle meilleure que la lecture ; écrit le: 21 mai 2012 par najla modifié le 3 mai 2018

A notre époque d’explosion des médias technologiques, en particulier la télévision, mais de plus en plus le multimédia, on a tendance à penser que le média le plus moderne est le plus efficace. La télévision pourrait ainsi détrôner la lecture comme média plus efficace. Pourtant, les premiers résultats comparant lecture et télévision rendent perplexes, c’est la lecture qui, de loin, est la plus efficiente. Ainsi, dans une expérience menée au collège et comparant des documents télévisés à leur transcription en petits livrets, la lecture est trois fois plus efficace que la télévision d’après les questions que l’on pose aux élèves. Étonnant, n’est-ce pas ?
Deux principales raisons expliquent l’infériorité de la télévision. Tout d’abord, la lecture est un peu supérieure à l’oral pour les mots inconnus, car il est plus facile de prononcer un mot lu (prenez l’exemple de Toutankhamon) que de deviner l’orthographe d’un mot entendu. Or, à la télévision, les mots sont entendus, comme à la radio, et les mots complexes sont plus difficiles à apprendre. De ce fait, lorsque les mots inconnus ou compliqués sont écrits au tableau, en complément du document télévisé, le score des élèves est deux fois meilleur dans les questionnaires qu’avec la télévision seule. Vive les sous-titres !
La seconde raison est liée, comme nous l’avons vu dans une autre question, au fait que la lecture est un mode d’enregistrement autorégulé ; les yeux se posent plus longtemps (jusqu’à quatre fois plus) sur les mots complexes ou non familiers. Ce temps de pause plus long permet l’analyse des mots compliqués en mémoire lexicale et mémoire sémantique (voir questions précédentes). A l’inverse, la bande son de la télévision court irrémédiablement à la même vitesse et si un passage du documentaire va trop vite, il est trop tard, on ne peut revenir en arrière, le document défile sans répit. C’est comme sur l’autoroute, si vous roulez trop vite et que vous n’avez pas vu le panneau de sortie, il est trop tard, vous ne pouvez plus rebrousser chemin !
Il faudrait, pour bien faire, une télévision que l’on pourrait arrêter chaque fois que ce serait nécessaire, notamment avec un magnétoscope : l’ennui c’est que l’élève n’est pas conscient de ce qu’il comprend vraiment. On peut espérer que le multimédia (ordinateur avec haut-parleur) avec les CD-rom (le disque laser que l’on met dans l’ordinateur), qui permet de lire et entendre le mot, de voir l’image et de faire des retours en arrière, permettra de combiner les avantages de la télévision (l’image) et de la lecture. En attendant, ne mettez pas vos livres au grenier !

← Article précédent: Fatigue persistante,burnout et valeurs sociales Article suivant: Quand le corps se souvient


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles