Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

La ménopause : Si vous prenez la pilule…

Vous êtes ici : » » La ménopause : Si vous prenez la pilule… ; écrit le: 14 février 2012 par azza modifié le 15 avril 2018

La ménopause : Si vous prenez la pilule...
Quand on prend la pilule, c’est pour éviter une gros­sesse indésirée. Inutile de continuer la même prise à dos doses relativement importantes à l’âge où l’on ne peut plus être enceinte.

Comment savoir si l’on n’a plus d’activité ovarienne, et si l’on ne risque plus de surprises?

L’âge moyen de la ménopause, dans nos pays, se situe autour de cinquante ans, à deux ans près en plus ou en moins. Une période de transition la précède par­fois (pré-ménopause).



Quand une femme n’est pas ménopausée après cin­quante-deux ans, il faut soupçonner l’existence d’un fibrome (souvent héréditaire, comme l’âge de la méno­pause) ou d’une tumeur sécrétante de l’ovaire.

L’âge auquel on a eu sa puberté n’influence pas celui de la ménopause, la prise de pilule non plus. L’aug­mentation du niveau de vie, l’alimentation, peut-être.

Pour savoir si une femme qui ne prend pas la pilule est ménopausée, on dose ses hormones hypophysaires dans le sang ou dans l’urine.

Si leurs taux sont très élevés, il y a sans doute méno­pause et arrêt définitif de l’ovulation. Sinon, les sécré­tions hormonales ovariennes, estrogènes et progestérone, inhiberaient par feed-back celles de l’hypophyse dont les taux seraient alors moins élevés, comme pendant la vie génitale active .

Sous pilule, qui recrée un cycle artificiel, aucun signe clinique (bouffées de chaleur ou autre) n’appa­raît, et les signes biologiques peuvent être faussés.

Le seul moyen de faire le point: «ouvrir une fenêtre», supprimer la prise de pilule pendant trois mois, par exemple, et voir ce qu’il se passe.

Selon le degré d’évolution des sécrétions ovariennes, il peut être bon, alors, soit de reprendre une pilule d’un «climat» différent, en général avec progestérone domi­nante, soit de ne plus en prendre, soit d’y substituer un traitement hormonal différemment dosé.

Ce que vous devez faire: voir votre médecin, même si tout va bien. Ne pas confondre pilule anti­conceptionnelle et traitement hormonal de la ménopause. Et décider, dès qu’à l’arrêt de la pilule les dosages urinaires montreront que vous ne risquez |»lus de grossesse, si vous voulez ou non prendre des hormones pour « prolonger votre jeunesse », avant meme que la ménopause ne manifeste ses premiers troubles.

Articles liés

Les hormones avant la ménopause
Poids et contraception
Les traitements de la ménopause : surveiller sa santé
Ménopause
Les traitements de la ménopause : les traitements non hormonaux
Les traitements de la ménopause : la prévention de l’ostéoporose

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles