Hormones et vieillissement : La prégnénolone ou hormone de la mémoire: pregnenolone naturelle

> > Hormones et vieillissement : La prégnénolone ou hormone de la mémoire ; écrit le: 26 avril 2012 par chiraz modifié le 18 août 2019

Elle est considérée comme « l’hormone grand-mère » du corps, parce qu’elle est à l’origine de la progestérone et de la DHEA, qui, elles-mêmes, vont être précurseurs des hormones sexuelles : testostérone et œs­trogènes. Sécrétée par les glandes surrénales et le cerveau, elle stimule les fonctions cérébrales, lutte contre le stress et les états d’angoisse. Elle permet notamment une plus grande mémoire, vivacité et une clarté d’esprit, grâce à son action sur des récepteurs cérébraux et sur la transmission nerveuse; elle améliore le sommeil paradoxal (de rêve). Une étude animale réalisée au Vétérans Médical Center de St Louis (Missouri) a conclu : « La Prégnénolone est la substance la plus puissante jamais testée pour l’amélioration de la mémoire ». Ainsi, sa concentration cérébrale est 75 fois plus élevée que dans le sang et six fois plus élevée que la concentration de DHEA.

Elle peut aider à équilibrer naturellement les taux d’œstrogènes dans le corps afin de soulager les femmes qui souffrent d’endométriose ou de kyste du sein. Elle a une action protectrice contre le stress pour contrecarrer les effets indésirables de taux élevés de cortisol liés au stress. En effet, elle a un effet régulateur sur l’activité des glandes cortico-surrénales. Enfin. la Prégnénolone, en raison de sa place spécifique « en amont » de la DHEA et de la Progestérone, est de plus en plus utilisée pour harmoniser les traitements hormonaux naturels de substitution et permettre d’obtenir les résultats recherchés avec des dosages plus faibles provenant d’une supplémentation plus diversifiée.

Comment la tester?

Dans le sang. Il y a déficience lorsque le taux sanguin est inférieur à 2 ng/ml. Dans les urines des 24 heures. Il y a déficience lorsque les taux des hormones cortiso1, aldostérone, pregnandiol et pregnanetriol, sont bas dans les urines.

.

.

Faut-il une supplémentation ?

Comme celles d’autres hormones importantes, la production de Prégnénolone décroît avec le vieillissement. Nous fabriquons 60 % de Prégnénolone en moins à 75 ans qu’à 35 ans. Les mesures concomitantes des concentrations sériques de testostérone libre, de DHEA, et du rapport Insulin-like growth factor 1 à l’hormone de croissance (IGF-l/GH) peuvent être utiles dans la détection précoce des maladies liées à l’âge et dans l’élaboration de traitements préventifs .

De même, son taux est très bas chez les patients atteints de psychose maniaco-dépressive.

.

.

L’amélioration naturelle du taux de Prégnénolone

Dans un laboratoire, on peut aisément synthétiser la Prégnénolone à partir de la saponine Diosgénine du Yam sauvage (Igname du Mexique) ou 16 déhydroxy-prégénolone. Néanmoins, le corps humain n’a pas, lui, la capacité de convertir la Diosgénine en Prégnénolone, d’où le peu d’intérêt d’absorber des gélules de Yam. On peut également augmenter la consommation de protéines animales (œufs, viande et poisson), la Prégnénolone étant une hormone que le corps humain synthétise naturellement à partir du cholestérol.

Effets secondaires et contre-indications

Il faut éviter un surdosage qui pourrait entraîner un excès d’hormones surrénaliennes, avec œdème de la face et des mains. Aux États-Unis, elle peut être prise sans surveillance médicale. Là-bas, elle est recommandée aux doses de 5 à 50 mg par joui, en une prise matinale.

.

.

Cependant, la prise d’hormones peut être dangereuse pour la santé si elle n’est pas justifiée et contrôlée médicalement, d’où l’importance d’un bilan biologique hormonal, sanguin et urinaire, avant toute indication de traitement hormonal, puis avec un suivi rigoureux par des contrôles biologiques réguliers.

Vidéo : Hormones et vieillissement : La prégnénolone ou hormone de la mémoire

.

.

Articles liés

Hormones et vieillissement : La dhea ou déhydroépiandrostérone
Les traitements de la ménopause : le traitement hormonal de substitution
Hormones et vieillissement : La mélatonine ou hormone du sommeil
Affects et intellect sous la loi des hormones
d’Alzheimer: Prévention de la maladie d’Alzheimer
Vers une nouvelle médecine anti-âge

← Article précédent: L’olivier : Où trouve-t-on les oliveraies ? Article suivant: Hormones et vieillissements : Le cortisol ou hormone du stress


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles