Allergies dues aux animaux

> > Allergies dues aux animaux ; écrit le: 14 novembre 2011 par La rédaction modifié le 19 février 2015

Introduction:

Les manifestations allergiques sont de plus en plus fréquentes et ne sont observées que lors du premier contact . Après ce premier contact, l’allergène pénètre par voie respiratoire et sensibilise ainsi le système immunitaire de la personne. Cependant, les délais de sensibilisation de l’enfant varient entre 6mois et 4ans . En outre il a été vérifié qu’un contact occasionnel est plus sensibilisant qu’un contact permanent. Les sensibilisations sont engendré suite à une absence total de contact avec la cause de l’allergie ( animal, meuble vêtements…)

Causes et facteurs de risque:

Vu la place que prennent les animaux dans notre vie et leur invasion dans nos milieu domestique la fréquence des allergies est donc logique et normal.

.

.

Les animaux responsables dallergies sont :

  • Le chat  : l’allergène responsable est présent dans la salive que l’animal dépose sur ses poils en se léchant ;
  • Le chien  : il est reconnu comme étant moins allergisant que le chat. Néanmoins, le boxer et le schnauzer sont les chiens les plus allergisants à la différence des caniches ;
  • Le cheval  : les cellules mortes de la peau et les poils de cheval sont très allergisants.
  • Les bovins : les phanères (ongles et poils), l’urine, la salive représentent les allergènes majeurs des bovins. La laine vierge , le cuir , les squames et les peaux de mouton peuvent être responsables de manifestations allergiques ;
  • Le lapin et les rongeurs ;
  • Les oiseaux et en particulier leurs déjections  ;
  • Les insectes (blattes, puces, tiques). Les insectes piqueurs (abeilles, guêpes, frelons) peuvent être responsables de manifestations allergiques graves.

Les enfants ayant l’habitude de fréquenter ces animaux sont le plus souvent touchés. L’allergie aux animaux causent entre autre des infections chroniques des voies respiratoires (rhumes, bronchites) ou d’asthme.

.

.

Les signes de l’allergie

Quelques minutes après un contact éventuel avec l’animal apparaît un écoulement nasal des rougeur des yeux, toux ou signes cutanés (eczéma, urticaire).

Des symptômes plus graves sont possibles tel qu’une crise d’asthme, œdème de Quincke avec gonflement de la face et des voies respiratoires qui peuvent d’ailleurs provoquer le décès par étouffement.

.

.

Traitement

Il consiste essentiellement sur l’éloignement de l’animal en cause .

Sinon la désensibilisation par un allergologue est envisageable  : il s’agit d’habituer progressivement l’organisme en injectant des doses croissantes d’allergène en cause.

.

.

Des médicaments anti-allergiques peuvent également être prescrits.

Vidéo :  Allergies dues aux animaux

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Allergies dues aux animaux

.

.

← Article précédent: Article suivant: Calvitie alopécie ou chute des cheveux


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles