Calvitie alopécie ou chute des cheveux

> > Calvitie alopécie ou chute des cheveux ; écrit le: 14 novembre 2011 par La rédaction modifié le 24 février 2015

Terme grec « alopex » =renard (à cause de la chute annuelle des poils de cet animal)

Définition 

En dermatologie, l’alopécie désigne l’accélération de la chute des cheveux ou des poils.
L’alopécie est la Chute totale ou partielle des cheveux ou des poils. Elle n’est pas l’apanage de l’homme : la femme peut également présenter cette anomalie des phanères.

Classification 

L’alopécie androgénétique héréditaire :(calvitie commune)

Elle se manifeste par une diminution du volume des cheveux, voire une calvitie, et touche 70% des hommes. Elle est due à un excès d’androgènes (hormones mâles).

Son diagnostic est clinique : chez l’homme cette perte de cheveux commence généralement au niveau des golfes (le devant de la tête) et du vertex (l’arrière de la tête).Elle a souvent un caractère héréditaire. Chez la femme, l’évolution est beaucoup plus lente et respecte la lisière frontale du cuir chevelu avec une raréfaction ovale du vertex. Le gène responsable de cette forme d’alopécie n’est pas encore identifié par la médecine.

L’alopécie aiguë :(alopécie non cicatricielle diffuse)

Correspond à la chute rapide d’une importante quantité de cheveux, à la suite :

  • d’un stress intense (divorce, choc psychologique, décès, etc.)
  • Une intervention chirurgicale
  • Un accouchement : La chute de cheveux après l’accouchement correspond aux cheveux qui auraient dû tomber durant la grossesse, mais qui sont restés en place à cause de facteurs hormonaux. tous les cheveux repoussent au bout de trois ou quatre mois.
  • Des carences alimentaires importantes (carences en fer, cuivre, zinc, silicium, vitamines B…)

Alopécie congénitale 

Très rare, elle peut être due soit à l’absence de racines des cheveux, soit à une anomalie de la tige pilaire.

L’alopécie localisée :(alopécie non cicatricielle)

La pelade 

La pelade serait causée par un trouble héréditaire qui amène le système immunitaire à attaquer ses propres follicules pileux
C’est une zone habituellement pileuse dépourvue de tout poil, mais d’apparence normale.
3 formes de pelade :

  • Alopécie Areata : atteinte localisée, par “patch”
  • Alopécie Totalis : atteinte localisée à la tête.
  • Alopécie Universalis : atteinte généralisée à l’ensemble du corps.

La repousse est possible, mais incertaine.

Teigne :(mycose causée par un champignon)

Maladie contagieuse, qui s’attrape par contact avec des animaux ou avec des enfants atteints. Cette dermatose atteint les petits enfants d’âge scolaire. Elle entraine des plaques chauves circulaires associées à une desquamation (chute de petites écailles de peau) du cuir chevelu. Ces plaques entrainent des démangeaisons pouvant entrainer des lésions de grattage et des surinfections.

Lichen plan 

C’est une maladie auto-immune faisant penser à une allergie. Elle touche la peau et la bouche, parfois les deux. La peau se couvre de papules exémato-squameuses qui entraines des démangeaisons.
La radiothérapie, le cancer de la peau et le lupus érythémateux peuvent donner des alopécies localisées.

Les symptômes 

Les démangeaisons du cuir chevelu, l’excès de sébum, l’apparition de pellicules et les cheveux ternes, sont de signes précurseurs qui peuvent être liés à l’alopécie.
Il faut consulter dès que survient le premier symptôme : des cheveux sur l’oreiller le matin. Le médecin diagnostiquera l’alopécie en observant les symptômes, ainsi que les particularités de la chute de cheveux et les facteurs de risque individuels.

Le traitement médical anti chute 

  • Pas de médicament curatif pour la calvitie androgénétique.
  • ces médicaments sont plus utiles aux stades précoces de l’alopécie androgénétique :
    • Minoxidil : (application locale sur le cuir chevelu). il stimule la pousse des cheveux après 4 mois de traitement. A l’arrêt du traitement il y a retour à l’état initial
    • Finastéride : (contre-indication chez la femme enceinte et l’enfant). une augmentation du nombre de cheveux après 1 à 2 ans de traitement.
    • Des injections de cortisone sont utilisées pour le traitement de la pelade
    • Chirurgie : la micro greffe (solution définitive au problème de perte de cheveux)
    • Les perruques : c’est un outil de premier plan pour lutter contre la calvitie et surtout les pertes de cheveux excessives.

Conseils d’hygiene anti chute

  • Les lavages réguliers du cuir chevelu sont bénéfiques à condition de trouver le shampooing le mieux adapté à son cuir chevelu (sec ou gras) et aux qualités des cheveux (fins ou épais, raides ou frisés).
  • les shampooings répétés n’accélèreront pas la chute des cheveux.
  • Changer ses habitudes de coiffage et de limiter les soins capillaires : des massages doux du cuir chevelu sont préférables à des shampooings trop vigoureux.
  • Bien se nourrir, grâce à un régime alimentaire équilibré riche en apports vitaminiques, protéiques et en fer.
  • Lutter contre le stress, la pratique d’un sport peut se révéler utile
  • Eviter le tabac…

Vidéo :  Calvitie alopécie ou chute des cheveux

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Calvitie alopécie ou chute des cheveux

← Article précédent: Allergies dues aux animaux Article suivant: Chirurgie esthétique visage


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site