Les maladies du sang

Les maladies du sang

 Les maladies du sang medecine divers

La maladie du sang se réfère à des maladies qui affectent les érythrocytes du sang, leucocytes et plaquettes. La malignité terme est né au XIXe siècle et est composé de racines grecques et hémo = sang-pathie, de l’grec pathos, «ce qu’on éprouve.’

Hématologiques affecter la production de sang et ses composants, comme les cellules sanguines, l’hémoglobine, des protéines sanguines, le mécanisme de la coagulation, etc.

L’étude de l’étiologie, le diagnostic, le traitement, le pronostic et la prévention des maladies du sang constituent le domaine de l’hématologie et hémothérapie. Les médecins spécialistes dans ce domaine sont appelés hématologues.

Étiologie des problèmes hématologiques

Les lymphomes sont des maladies du sang caractérisé par une prolifération maligne de cellules lymphoïdes et réticulaires qui tendent à infiltrer le corps.

Ce lymphome (maladie du sang caractérisée par une prolifération maligne de cellules lymphoïdes et réticulaires qui tendent à infiltrer le corps) est caractérisé par la présence dans les organes touchés de cellules réticulaires dystrophiques: les cellules de Sternberg.

Dans tous les cas, la persistance sur les nœuds semaines 3 élargie, sans caractère inflammatoire, en dehors d’une épidémie, devrait causer une crevaison pour effectuer une cytologie ganglionnaire. Biopsie chirurgicale est l’étape suivante.

Les manifestations viscérales sont possibles: pleurésie, la pneumonie, la gastrite, des dommages au foie (hépatomégalie, ictère), douleurs dorsales avec compression de la moelle épinière et la paraplégie syndrome de Claude Bernard-Horner en cas de compression du nerf sympathique cervical dans son coffre bien sûr, paralysie laryngée en cas de compression du nerf récurrent, névralgies par compression des racines spinales, hypertrophie de la rate;

L’élévation de la fibrine, l’augmentation des alpha 2 globulines, le fer sérique automne, la thrombocytose, augmentation de la phosphatase alcaline sérique et de leucocytes … sont des signes de progression de la maladie.

Les lymphomes sont des maladies du sang caractérisé par une prolifération maligne de cellules lymphoïdes et réticulaires qui tendent à infiltrer le corps.

La maladie est souvent indolore des ganglions lymphatiques par le cou ou l’aine. Thoracique et les ganglions lymphatiques rétropéritonéaux peut provoquer des troubles de compression.

Altération de l’état général (perte de poids, fièvre, fatigue, sueurs nocturnes) reflète la maladie disséminée.

Le traitement est inconcevable qu’une radiothérapie spécialisés, la chimiothérapie de la moelle osseuse, et ainsi de suite. Dans certains cas, indolent préféré ne pas traiter.

Le lymphome de Burkitt lymphome à cellules B est un très indifférenciées a tendance à être localisés en dehors des ganglions et le système réticulo-endothélial. Elle est endémique en Afrique tropicale où le virus d’Epstein-Barr semble jouer un rôle important. La présentation est habituellement avec des masses abdominales dues à la maladie intestinale. Les tumeurs de la mâchoire sont communs. La biopsie permet le diagnostic. Le traitement est souvent efficace.

Le mycosis fongoïde est une maladie chronique lymphome à cellule T, rare, qui touche principalement la peau. La maladie se manifeste en général par une éruption cutanée prurigineuse chronique (démangeaisons). Le traitement repose sur l’utilisation locale de méthotrexate ou de corticoïdes, parfois endommager irradiation sélective ..

Forum Santé Forum Psychologie Nutrition

Étiologie des problèmes hématologiques

Les lymphomes sont des maladies du sang caractérisé par une prolifération maligne de cellules lymphoïdes et réticulaires qui tendent à infiltrer le corps.

Ce lymphome (maladie du sang caractérisée par une prolifération maligne de cellules lymphoïdes et réticulaires qui tendent à infiltrer le corps) est caractérisé par la présence dans les organes touchés de cellules réticulaires dystrophiques: les cellules de Sternberg.

Dans tous les cas, la persistance sur les nœuds semaines 3 élargie, sans caractère inflammatoire, en dehors d’une épidémie, devrait causer une crevaison pour effectuer une cytologie ganglionnaire. Biopsie chirurgicale est l’étape suivante.

Les manifestations viscérales sont possibles: pleurésie, la pneumonie, la gastrite, des dommages au foie (hépatomégalie, ictère), douleurs dorsales avec compression de la moelle épinière et la paraplégie syndrome de Claude Bernard-Horner en cas de compression du nerf sympathique cervical dans son coffre bien sûr, paralysie laryngée en cas de compression du nerf récurrent, névralgies par compression des racines spinales, hypertrophie de la rate;

L’élévation de la fibrine, l’augmentation des alpha 2 globulines, le fer sérique automne, la thrombocytose, augmentation de la phosphatase alcaline sérique et de leucocytes … sont des signes de progression de la maladie.

Les lymphomes sont des maladies du sang caractérisé par une prolifération maligne de cellules lymphoïdes et réticulaires qui tendent à infiltrer le corps.

La maladie est souvent indolore des ganglions lymphatiques par le cou ou l’aine. Thoracique et les ganglions lymphatiques rétropéritonéaux peut provoquer des troubles de compression.

Altération de l’état général (perte de poids, fièvre, fatigue, sueurs nocturnes) reflète la maladie disséminée.

Le traitement est inconcevable qu’une radiothérapie spécialisés, la chimiothérapie de la moelle osseuse, et ainsi de suite. Dans certains cas, indolent préféré ne pas traiter.

Le lymphome de Burkitt lymphome à cellules B est un très indifférenciées a tendance à être localisés en dehors des ganglions et le système réticulo-endothélial. Elle est endémique en Afrique tropicale où le virus d’Epstein-Barr semble jouer un rôle important. La présentation est habituellement avec des masses abdominales dues à la maladie intestinale. Les tumeurs de la mâchoire sont communs. La biopsie permet le diagnostic. Le traitement est souvent efficace.

Le mycosis fongoïde est une maladie chronique lymphome à cellule T, rare, qui touche principalement la peau. La maladie se manifeste en général par une éruption cutanée prurigineuse chronique (démangeaisons). Le traitement repose sur l’utilisation locale de méthotrexate ou de corticoïdes, parfois endommager irradiation sélective ..

Forum Santé Forum Psychologie Nutrition

FIBRINOGENE

J’ai également appelé facteur de coagulation est une protéine impliquée dans la coagulation (conversion du fibrinogène en fibrine sous l’influence de la thrombine).
Cette protéine est produite par le foie et le système réticulo-endothélial.
La dose est dans le sang.
Est augmentée dans les syndromes inflammatoires: la fièvre rhumatismale, de certains cancers et maladies du sang (maladie du sang). et en cas de contraceptifs oraux
Son taux normal est de 3 g / l de sang.
Ce taux est réduit lorsque
de afibrinogénémie congénitale, Voir afibrogenemie
et insuffisance hépatique sévère, insuffisance hépatique View ‘

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié