Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Verveine officinale Verbena officinalis L. : propriétés médicinales :

Vous êtes ici : » » Verveine officinale Verbena officinalis L. : propriétés médicinales : ; écrit le: 18 mai 2013 par Hyerisam modifié le 5 mars 2015

Verveine-officinale-Verbena-officinalis-L-proprietes-medicinalesVerveine officinale officinalis L.

Nom commun français: Verveine officinale/ Famille botanique: Verbénacées/ Nom anglais : Common verbena/ Nom arabe et vernaculaire: « Trounjiya, ben nout ».

Description de la plante :



C’est arbuste vivace, à longues tiges dressées quadrangulaires, pouvant atteindre une hauteur de 2 à 3 m quand elle n’est pas taillée. La plante a de grandes feuilles rudes lancéolées sans dents ni poils. Les fleurs sont d’un violet tendre et disposées en épis florifères allongés avec un calice à 4-5 dents. Les fruits sont des nucules.

La floraison et la fructification ont lieu entre Mai et Juillet.

Espèces voisines : Verbena triphylla L. = Lippia citriodora Kunth.

Composition chimique :

La feuille de verveine officinale contient des éridoïdes 0.2 -0.5%, des dérivés de l’acide caféique, des flavonoïdes et des huiles essentielles.

Usages traditionnels et thérapeutiques :

La feuille de verveine officinale est astringente, galactagogue et emménagogue.

On lui donnait depuis longtemps le nom d’herbe sacrée. Elle était employé dans les actes religieux.

Aromatique et un peu amère, on l’emploi pour préparer les décoction contre les fièvres et les maux de tête.

La tisane de feuilles de verveine officinale est proposée dans les troubles nerveux, les maladies des voies respiratoires, les affections rénales et hépatobiliaire.

La décoction de 20 g par litre d’eau, laisser infuser 10 min. Ces préparations sont bonnes pour stimuler l’appétit et la sécrétion des sucs gastriques.

On l’indique également dans l’épuisement nerveux, l’insomnie et la migraine. C’est aussi un très bon diurétique employé en cas d’affections rénales, et hépatiques.

En usage externe, on fait des gargarismes contre les maux de gorge, les stomatites et les contusions.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles