Spasmes du sanglot

> > Spasmes du sanglot ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction modifié le 16 octobre 2018

Spasmes du sanglot,Le spasme du sanglot n’est pas une crise d’épilepsie c’est plutôt une manifestation de rage…

Spasmes de sanglot: Introduction

Le spasme du sanglot n’est pas une crise d’épilepsie c’est plutôt une manifestation de rage , de douleur ou de peur qui aboutit à la perte de connaissance. Ce symptôme n’est pas grave

Il faut que les parents évitent de tomber dans le piège qui consiste à etre non chalent et permettre de tout faire sous pretexte que l’enfant peut faire une crise de spasme de sanglot.

Le spasme du sanglot est la cause la plus fréquente de syncope chez l’enfant de 5 mois à 3 ans.

4 à 5% des enfants font au moins un spasme du sanglot dans leur vie.

Spasmes de sanglot: Symptomes

  • La forme bleue (asphyxique) représente 60% des cas

A la suite d’une contrariété, l’enfant se met à pleurer  ; il hurle, trépigne, reprend de moins en moins bien son souffle. La phase expiratoire, souvent silencieuse, se prolonge de seconde en seconde, la bouche reste ouverte. Aucun son ne sort. L’enfant est de plus en plus bleu, la cyanose s’intensifie et l’ apnée survient : c’est la “pâmoison”…

Si l’apnée se prolonge, les parents assistent à une syncope asphyxique avec perte de connaissance, hypotonie généralisée et révulsion oculaire. Cela ressemble à une convulsion. L’enfant est comme mort  : il est inerte, violet, et ne respire plus…! Après quelques secondes, l’enfant reprend son souffle et la conscience réapparaît. Parfois, l’apnée dure plus longtemps et des clonies apparaissent. Le réveil survient néanmoins toujours rapidement sans traitement.

  • La forme pâle (ischémique)

Cette crise de spasme de sanglot est provoquée suite à une frustration, cette forme se caractérise par l’absence de cri. Sous l’émotion, l’enfant devient pâle et perd connaissance. Il s’agit là d’une syncope par arrêt cardiaque.

Vidéo :  Spasmes du sanglot

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Spasmes du sanglot

← Article précédent: Maux de tête chez l’enfant Article suivant: Constipation


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site