Relaxation

Accueil » Ophtalmologie » Relaxation écrit le: 14 mars 2012 par admin

Pourquoi se relaxer ?

Le stress est omniprésent chez tout être vivant. De nombreuses expériences ont prouvé que la plupart des maladies débutent avec un trop- plein de stress. Le stress déclenche des contractures musculaires qui entretiennent un cercle vicieux : plus on est stressé, plus on se contracte, et ainsi de suite.
L’hygiène de vie (et de vue) journalière devrait comporter un moment de relaxation musculaire et psychique pour évacuer cet excès de stress (et éviter ainsi un « pétage de plombs »).

,

Mode d’emploi:

Pour être efficace, cette séance de relaxation devrait se faire de préférence allongé ou, au moins, assis très confortablement. Le mieux serait de s’isoler et de s’assurer d’une demi-heure de tranquillité.
La musique est composée pour être écouté avec un lecteur MP3, avec des oreillettes ou une chaîne stéréo (attention aux voisins : le bruit du balai contre le plafond va déranger votre séance de relaxation). Un ordinateur tout seul est insuffisant car on ne profitera pas des effets stéréo.
Le texte lu vous fera découvrir tour à tour la relaxation musculaire de toutes les parties du corps, le voyage d’un rayon lumineux à l’intérieur des yeux et des voies visuelles, jusqu’au cerveau où vous pouvez feuilleter l’album de vos plus belles images personnelles.
Cette relaxation est une pause, une évasion, un changement de décor imaginaire.

Texte du CD:

« Installez-vous confortablement. Fermez les yeux. Je vais vous emmener en voyage. Montez dans le train de votre respiration. Inspirez calmement l’air qui va voyager jusqu’à l’extrémité de vos doigts de pieds. Soufflez et détendez tous les muscles de votre corps. Inspirez ! Soufflez ! Inspirez ! Soufflez !
des mains invisibles commencent à vous masser les pieds — longuement. Vos pieds se relâchent. Chaque petit os, chaque petit tendon est à son aise. Ils soupirent de bonheur. Les mains remontent doucement aux chevilles pour les détendre. Puis aux mollets quelles malaxent tendrement. Ces mains invisibles effleurent les genoux, partout. Elles s’arrêtent et massent plus longuement le creux des genoux. Elles passent aux cuisses,
pétrissant consciencieusement chaque muscle. Vos cuisses sont relaxées
en profondeur. Vos jambes sont devenues lourdes, très lourdes. Les mains continuent leurs massages sur le ventre. Les tensions se dénouent.
Les mains passent lentement dans votre dos et vous relaxent totalement, vertèbre après vertèbre. Chacun de vos muscles s’allonge et se repose. Votre dos s’aplatit et se détend. Il devient mou. Les mains invisibles parviennent aux épaules et les massent profondément. Vos épaules descendent et se relâchent. Votre nuque s’allonge. Votre poitrine se relaxe.
C ‘es mains invisibles descendent maintenant le long de vos bras. ( Iliaque muscle est décollé. Les mains entourent vos coudes en les massant doucement. Elles poursuivent avec tous les petits muscles des avant- bras. les paumes de vos mains se font maintenant masser, vos doigts se détendent un à un. Vos bras deviennent lourds, très lourds.
Le massage remonte à la nuque et les tensions s’envolent. Votre nuque est souple et relâchée. Votre crâne se fait masser fermement. Sur toute sa surface, tout son pourtour. Chaque parcelle de sa peau se détend et apprécie les bienfaits du massage. Les mains effleurent votre visage, du front vers les mâchoires. Elles remontent sur le nez et dénouent les tensions du front, qui devient lisse. Les mâchoires se desserrent, votre bouche se détend, votre langue trouve sa place.
Maintenant prenez conscience de vos yeux. Relâchez tous les petits muscles à l’intérieur et à l’extérieur. Vous allez voyager à l’intérieur de vos yeux. Un univers transparent.
Imaginez une planète arrondie et rose. Vous entrez dans ce monde- transparent et liquide. Imaginez que vous nagez, tout petit, dans un œil immense. Une mer qui s’appelle humeur aqueuse vous transporte. Vous ressentez 1 envie de vous installer au bord de l’eau. Vous êtes curieux d’explorer le paysage.
Tiens ! voilà un rayon de lumière. Vous l’observez. Il pénètre dans l’œil immense. Ce rayon lumineux est entré par un hublot qui s’appelle cornée.
Il    traverse la mer nommée humeur aqueuse. Il arrive sur un rideau coloré baptisé iris. Iris possède un orifice au centre qui se resserre. Le rayon lumineux s’introduit par l’orifice étonné de la pupille. Il rencontre un cristal aux milles facettes lumineuses. C’est le cristallin rayonnant. Le corps vitré s’emplit maintenant de lumière. Il guide cette lumière vers les profondeurs d’un grand écran panoramique.
Ce grand écran, c’est la rétine. Elle reflète la lumière comme la mer reflète le soleil levant. Tout l’œil est baigné de lumière. La rétine tapisse le fond de l’œil. Elle est couverte de rosée du matin. Entourée de belles artères bien situées.
La macula trône au centre. Elle est prête à recevoir toutes les images du monde. Captant le moindre détail. C’est elle qui va les photographier et les transmettre au nerf optique. Le nerf optique frétille d’impatience. Son câble haut débit conduit les images à la vitesse de la lumière. Les images arrivent au cerveau par l’entrée des artistes.
Les plus belles restent stockées dans votre conscience. Toute votre vie est là. Vous pouvez feuilleter l’album de vos images les yeux fermés. Choisissez une des plus belles images et contemplez-la. Admirez ses couleurs. Rappelez-vous ses détails.  Savourez les souvenirs liés A cette image. Replongez-vous dans l’ambiance. Cette image en mémoire vous procure du bien-être. Vous la voyez là, devant vous, les yeux fermés. Doucement cette image s’éloigne pour disparaître à l’horizon. Refermez lentement l’album de vos images.
Vous êtes content de ce voyage intérieur. Vous quittez tout doucement l’œil si accueillant. Vous rentrez par le prochain train. Merci d’avoir pris le temps de faire ce voyage. Tout votre corps s’étire longuement. Prochain arrêt, tout le monde descend. Ouvrez les yeux quand vous voulez. »
Faire cette séance de relaxation est comme remettre le compteur du stress à zéro. C’est le premier moyen de prévention des maladies oculaires.

← Article précédent: L'asthmatique : Les urgences Article suivant: Pancréas


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site