Que faire si le dosage rapide d’estrogènes est trop élevé ?

> > Que faire si le dosage rapide d’estrogènes est trop élevé ? ; écrit le: 31 août 2013 par imen

Si le dosage d’estrogènes urgent dépasse:

  • 120 mcg dans les urines de 24 heures,
  • 1200 pcg dans le plasma,

on doit s’abstenir de pratiquer toute nouvelle injection d’HMG et toute injection d’HCG dans l’immédiat.

Lorsque le taux dépasse les chiffres ci-dessus de plus de 20%, il faut s’abstenir définitivement de pratiquer l’injection d’HCG. La croissance des follicules régresse et une menstruation survient précocement. Aucune complication n’est à craindre.

.

.

Lorsque le taux est compris entre 120 et 150 mcg dans les urines, 1200 et 1500 pcg dans le plasma:

  • on peut attendre le cycle suivant pour reprendre le traitement,
  • on peut attendre 48 heures: si le taux d’estrogènes baisse, faire l’HCG avec un peu de retard. Il existe alors un risque d’échec plus important et aussi un risque de lutéinisation de plusieurs follicules avec création d’une véritable dystrophie de l’ovaire.

← Article précédent: Pourquoi les taux d’estrogènes nécessaires pour déclencher l’ovulation sous HMG sont-ils plus élevés que ceux d’un cycle spontané ? Article suivant: Comment interpréter la baisse d’un taux d’estrogènes alors que l’on poursuit les injections d’HMG ?


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles